Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

L' art: revue hebdomadaire illustrée — 13.1887 (Teil 1)

DOI article: DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.25558#0069

DWork-Logo
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
UN MÉDAILLON DE RINGEL

C’est dans quatre jours, le 5 février, que M. de Brazza
s’embarque pour retourner au Congo, en qualité de gou-
verneur général, cette fois, des vastes colonies dont son
courage et son indomptable persévérance ont doté la
France, conquêtes nobles entre toutes, car elles n’ont pas
fait verser une seule goutte de sang et c’est à peine si cette
grande œuvre civilisatrice coûte quelque argent.

Nous avons cru devoir choisir ce moment pour publier
le dessin que le sculpteur Ringel a exécuté d’après son
beau médaillon en bronze de Pierre Savorgnan de Brazza,

qui fait partie de la collection de Médaillons contempo-
rains que l’artiste publie avec un si éclatant succès à la

Librairie de l’Art1.

Nous souhaitons, dans l’intérêt national, que M. de
Brazza puisse définitivement coloniser en raison des tes
sources et des besoins de la colonie, et qu il n ait plus à
attendre de Paris des instructions sur la façon de régir et
faire prospérer un pays parfaitement inconnu aux bureaux

ministériels qui ont la prétention de tout savoir. Un
■ ..... de la sorte la

France, on n’a iusnn’ici nue trop

Pierre Savorgnan de Brazza.

Dessin de Ringel, d'après son médaillon en bronze.

colonisation et il est plus qu’urgent de renoncer à ces
errements désastreux dont le Temps du 29 décembre 1886
a recueilli quelques échantillons qui prêteraient singuliè-
rement à rire, si le sujet n’était pas si triste pour notre
patriotisme.

Quelques histoires de bureaux, tel est le titre de l’édi-
fiante Chronique publiée par notre grand confrère. En
reproduire quelques fragments, c’est faire œuvre utile :

« Sait-on que ni le général Bouët, ni l’amiral Courbet,
ni le général Millot n’ont pu obtenir de mulets pour les
transports? Les bureaux ne voulaient pas. Les comman-

e ants en chef écrivaient : Nos coolies désertent, envoycz-
nous des mulets. Les bureaux répondaient : Le Tonkin
est un pays de rivières, servez-vous des bateaux. Les
bateaux, ça va bien pour naviguer; mais, sitôt qu’il fallait

’• Celte collection comprend de'jà deux se'ries : la première,
composée des médaillons de : Victor Hugo, Gambetta, MM. Jules
Grévy, Émile Augier, Chevreul, Jean Dollfus, Eugène Guillaume,
l’erdinand de Lesseps, Léon Lhermitte, Pasteur, Renan, Rodin ; et,
la seconde, des médaillons de : MM. Étienne Arago, Savorgnan de
Brazza, Alexandre Dumas lils, Falguière, Edmond de Goncourt,
Gounod, Got, Ludovic Halévy, Labiche, Général Pittié, Francisque
Sarcey, Auguste Vacquerie.
 
Annotationen