Institut Egyptien <al-Qāhira> [Editor]
Bulletin de l'Institut Egyptien — 3.Ser. 4.1893(1894)

Page: 273
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bie1893/0288
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
IsTOTE

SUR

LE RAFRAICHISSEMENT DES HABITATIONS

DANS LES PAYS CHAUDS

- PAR

HVE . B IR. TT H, I.,

I. — Rafraîchissement des habitations
à fenêtres non closes.

On se propose de rafraîchir une partie d'un palais existant. L'éta-
ge ou la réunion de plusieurs étages composant cette partie est
estimé ensemble à un cube intérieur de 1000 mètres cubes. La sur-
face extérieure des parois limitant ces locaux est évalués à 600 m.
carrés.

Pour tenir compte de la construction non spéciale des murs ou
des ouvertures plus ou moins bien fermées ou même dépourvues de
moyens de fermeture, on a admis que la moyenne générale des per-
tes est de 2 cal. 50 par mètre carré, par heure et par degré d'écart
entre l'intérieur et l'extérieur.

Il y aurait inconvénient à trop abaisser la température intérieure.
Nous ne nous proposons pas d'obtenir plus de 15° centigrades d'écart
entre l'intérieur et l'extérieur. Cet écart est un maximum qui ne
se produira que lorsque la température extérieure sera le plus
élevée.

La quantité maxima de calories à enlever effectivement aux
matériaux et à l'atmosphère des locaux pour combattre l'introduc-
tion de la chaleur à travers les parois et leurs ouvertures sera ainsi
loading ...