Institut Egyptien <al-Qāhira> [Editor]
Bulletin de l'Institut Egyptien — 3.Ser. 4.1893(1894)

Page: t
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bie1893/0538
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
8° Enfin, de la c
ceux où l'issue a é
suppuration proba
hâter, ne se laisser
daire, répugnance
attendre en pareil
procéder au plus te
même loin du siè^
été mise en évidei
vaux, de De Gastr<
mestriel de la Se
deux autopsies re
ponctions ne laissa
très court.

On admet encor
une mortalité de 2
l'on soupçonne la
drainage et PécouîJ
sont les condition
pourra, croyons-n.j
peu les statistiqui
égales relativeme:
pourvu qu'il soit u
règle.

cm
cm

cm

cm = — 261 —

52-=son des cas terminés heureusement avec
=L on peut conclure qu'en présence d'une
oo =:lirai même passible, du foie, il faut se
=E par aucune considération d'ordre secon-
EEEalade, insinuations de la famille, etc.;
EE5 perdre un temps précieux. On doit donc
EEE3U plusieurs ponctions dans tous les sens,
== douleur. L'innocuité de ces ponctions a
==tis longtemps par les remarquables tra-
E=ate pacha, publiés dans le Bulletin tri-
= édico-chirurgicale d'Alexandrie. Les
==klessus nous ont montré aussi que les

cd

lo

=de traces appréciables au bout d'un temps

='d'hui. pour l'affection qui nous occupa,
^ =| — Intervenir de bonne heure, dès que
EEEe du pus, ouvrir largement, assurer le
==i pus en réalisant l'asepsie du foyer, telles
■ ==auxquelles le chiffre indiqué ci-dessus

-=i abaissé; et nous ne doutons pas que d'ici
■^EEfermettent d'affirmer que, toutes choses
-==E>sistance du sujet et au siège du foyer,
=> guérison des abcès du foie doit être la

F. GOGNIARD.
loading ...