Blouet, Abel [Editor]; Ravoisié, Amable [Editor]
Expedition scientifique de Morée: ordonnée par le Gouvernement Français ; Architecture, Sculptures, Inscriptions et Vues du Péloponèse, des Cyclades et de l'Attique (Band 2) — Paris, 1833

Page: 37
Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/blouet1833/0078
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
( 37 )

ROUTE DE CARITÈNE A L'HIPPODROME DU MONT DIAFORTI (LYCÉE).

En descendant au sud-est de Caritène, on traverse LAlphée sur le seul pont qui se trouve dans cette
partie très-montueuse du Péloponèse; il est de cinq arches, et sa construction en maçonnerie est du
moyen âge. Lorsqu'on quitte ce pont, on se dirige vers le sud-ouest le long d'un ravin, pour monter au
sommet du mont Diaforti; en continuant toujours à gravir par un chemin souvent difficile, on laisse à
gauche le village appelé Karïes : c'est près de là que, d'un point très-élevé, on découvre d'un seul coup
d'œil toutes les montagnes de la Laconie; et après avoir franchi des sommets de montagnes arides,
on arrive à l'hippodrome du mont Diaforti (Lycée).

DISTANCE DE CARITENE A l'hIPPODROME DU MONT DIAFORTI ( LYCÉE ).

De Caritène on trouve à 12 minutes le pont. A 27 m. auprès d'un ravin une fontaine; on entre dans la montagne. A [5 m. montée
rapide. A 8 m. une source sous des platanes. A 77 m. on voit à gauche Karïes, village. A 3o m. l'hippodrome.
Distance totale, 2 heures 42 minutes.

HIPPODROME DU MONT DIAFORTI (LYCÉE).

« Suivant le récit de Pausanias,on voyait sur le mont Lycée la fontaine Hagrio et un temple élevé à Pan,
entouré d'un bois et d'un hippodrome devant lequel était un stade : c'était là, dit-il, qu'on célébrait an-
ciennement les jeux Lycseens; on voit aussi dans le même endroit plusieurs piédestaux, etc." »

Les voyageurs modernes s'accordent à reconnaître dans la petite plaine (voyez la planche 33 ) l'hip-
podrome indiqué ci-dessus par Pausanias ; on retrouve en effet, dans la conformation du terrain, le dessin
d'un hippodrome, et les ruines antiques qui se voient encore aux deux extrémités de cette petite plaine,
peuvent bien être les restes des monuments qu'il dit avoir vus sur le point du mont Lycée. On n'y reconnaît
plus l'emplacement du stade, mais il est permis de supposer qu'il pouvait être dans le petit espace régu-
lier qui est à l'extrémité nord de l'hippodrome. De ce même côté, on remarque comme une particula-
rité, des constructions antiques composées de murs, partie en polygones irréguliers, sur d'autres parties
construites par assises réglées, faites l'une et l'autre avec le plus grand soin, et probablement exécutées
ensemble. On trouve aussi à l'ouest de l'hippodrome, à environ 5 minutes de distance, sur la route qui
conduit au temple d'Apollon, plusieurs pierres taillées qui paraissent être les restes d'un temple.

1 Pausan., liv. VIII, chap. xxxvui.

EXPLICATION DES PLANCHES.

Planche 33.

Hippodrome du mont Diaforti (Lycée).

A. Fontaine, probablement la fontaine Hagno. E. Constructions antiques.

B. Ruine d'un temple; peut-être celui de Pan. On y re- F. Mur de soutènement.

trouve des fragments de rats de colonnes doriques can- G. Espace régulier où pouvait être le stade.

nelées, de 0,65 de diamètre. H. Ruines antiques dans lesquelles on remarque des con-

C. Mur de soutènement en construction polygonale. structions polygonales sur des constructions par assises

D. Angle de la base d'un monument antique. réglées.

'!>
loading ...