Bulletin du Musée National de Varsovie — 3.1962

Page: 97
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bmusvars1962/0107
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Kazimierz Michałowski

NOUVELLES PEINTURES DE FARAS

Les resultats les plus interessants de la deuxieme campagne de fouilles polonaises a Faras
■consistent dans la decouverte d'une serie de peintures murales qui decorent une grandę basi-
lique en partie degagee.1 Cette eglise comprend cinq ailes ce qui est assez exceptionnel dans
l'architecture sacrale en Nubie. Le batiment meme est construit dans la partie basse en blocs
de gres remployes et la partie superieure des parois est en briques cuites. L'eglise possedait
deux portes d'entree dont 1'entree principale amenagee dans l'axe de Feglise du cóte Ouest
etait en suitę bouchee. Davant la deuxieme porte du cóte Sud les deux parois exterieures de
1'eglise etaient decorees de grandes peintures murales representant 1'Archange Michel: a gauche
de la porte — debout (fig. 1), et a droite — a chcval.

La partie superieure est peinte sur un enduit epais compose de la manierę suivante: la pre-
mierę souche posee sur les briques cuites et les premieres assises des blocs de pierre, consiste
en un enduit de 0m,01 de limon du Nil melange avec du sable sur laquelle est venue une se-
conde couche de limon melange avec de la chaux, epaisse aussi d'environ 0m,01. Ensuite, une
couche mince de limon du Nil melange avec du sable, sur laquelle finalement se trouve l'en-
duit de chaux formant le fond de la pcinture. Dans la partie inferieure, cet epais mortier a servi
seulement pour remplir les joints entre les pierres et aplanir la surface rugueuse de la paroi.
Ainsi, dans certains endroits, le mince enduit de chaux — c'est a dire le fond meme de la fres-
que, etait a meme la pierre. Cette fresque, ainsi que celle a la droite de 1'entree, ont ete conso-
lidees et enlevees du mur par M. Stanisław Jasiewicz — chef de laboratoire du Departement
des Antiquites au Musee National de Varsovie — membre de notre mission a Faras et elles
ont ete offertes par le Gouvernement Soudanais au Musee National de Varsovie.

Le Saint a gauche de la porte (fig. 2) est represente debout, vetu d'une longue tunique blanche
ornee de bandes semi-circulaires brunes et vertes, serree aux hanches par une ceinture brune.
A son epaule droite est rattachee par une fibule ronde une longue chape a col large, verdatre,
ornee de carreaux brun-fonce sur fond clair avec, au milieu, des points rouges et blancs. Cette
chape recouvre le devant du corps et Fepaule gauche. Les pieds, sortant de sous la tunique,
sont chausses de poulaines brun-rougeatre. Les grandes ailes, formant le fond de la compo-
sition, sont, du cóte inferieur et au point de courbure, dessinees en ecailles. L'Ange tient dans
ses mains une epee dans son fourreau — la main droite sort a peine de la manche, les doigts
de la main gauche tiennent le fourreau par dessous. Le fourreau est brun-noiratre, dćcore de
lignes jaunatres et coupe obliquement la ligne du corps. La laniere noire du baudrier est des-
sinee en formę de chiffre 8 ouvert du bas, au-dessus du fourreau. Elle est serree au milieu d'une
fibule ronde. Sur la tete, le Saint porte une couronne doree sertie de pierres rouges entre deux

1. Cf. K. Michałowski, Buli ctin du Musee National de Varsovie, III, 1962, p. 3 ss.

97
loading ...