Société de l'Histoire de l'Art Français [Hrsg.]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1924

Seite: 233
DOI Artikel: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bshaf1924/0259
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
— 233 —

salons à l’aide de boiseries anciennes appartenant à la
ville et conservées dans ses magasins.

Ces boiseries ont appartenu à trois hôtels bordelais du
xvme siècle, convertis en écoles communales :

i° L’hôtel du président de Gasc, rue du Serpolet, édi-
fié en 1736, qui a donné le grand salon vert et or Régence
et le petit salon avec dessus de porte décorés de pein-
tures, dit salon des Singes;

20 L’hôtel du raffineur Louis-Hyacinthe Dudevant,
beau-frère de George Sand, situé 3, rue des Menuts, qui
a donné un salon Louis XVI avec dessus de porte sculp-
tés (sujets allégoriques : le Commerce, les Sciences, les
Arts, l’Amour);

3° L’hôtel du cordier Ravezies, 5, rue Saint-Charles,
qui a donné le grand salon Louis XVI à panneaux sculp-
tés d’une rare délicatesse, avec cheminée en marbre noir
et blanc, ajoutée sans doute après coup, mais dans le
même style.

Notes sur le peintre liégeois Léonard Defrance
(1735-i8o5)1.

(Communication de M. J. Valleiy-Radot.)

L’Exposition de Y Art ancien au pays de Liège, qui
s’est tenue l’été dernier au Pavillon de Marsan, a permis
à nos compatriotes d’apprécier le mérite de cet artiste
liégeois, dont l’œuvre était demeurée assez peu connue en
France, non sans quelque injustice, semble-t-il. Ne sa-
vons-nous pas en effet que Léonard Defrance fut l’ami de
Fragonard, qu’il vécut un certain temps dans notre pays
et qu’il fut un visiteur assidu de nos Salons de peinture,
avant d’y exposer lui-même en 1791 et 1793? Enfin, par sa
manière, il s’apparente à nos petits maîtres de la fin du
siècle, Taunay, Demarne ou Debucourt2.

1. Voir aussi l’article que nous avons publié sur cet artiste
dans le Figaro Artistique du 20 novembre 1924.

2. Cf. notamment les tableaux de Debucourt qui figurèrent
loading ...