Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1924

Page: 353
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bshaf1924/0383
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
— 353

UNE LÉGENDE :

WATTEAU ET LE CONCERT CROZAT

DU 3o SEPTEMBRE 1720 <

Renseignements pris aux meilleures sources con-
temporaines, il faut aujourd’hui faire justice de la lé-
gende qui s’est peu à peu formée autour du concert
donné par Pierre Crozat, le 3o septembre 1720, en
présence du Régent et de Law, concert mentionné en
une seule ligne dans le Diario de Rosalba Carriera
et devenu, — grâce aux commentaires inventés de
toutes pièces par Alfred Sensier, le traducteur de cet
ouvrage {1865), acceptés et parfois développés depuis
lors par les historiens de Watteau, — une importante
solennité mondaine à laquelle le Tout-Paris de
l’époque, et Watteau lui-même, auraient été présents.

Pour composer la brillante assistance qu’il ima-
gine, Sensier a tout simplement réuni les noms d’un
certain nombre de personnalités citées par la Rosalba
dans son Diario pendant son séjourà Paris : Jullienne,
Hénin, Caylus, l’abbé de Maroulles, etc. Sans doute,
il peut se faire que ces personnalités aient assisté au
concert en question ; mais on ne saurait aller plus loin
et donner cette possibilité comme une certitude.

Parlant ensuite des virtuoses qui se seraient fait en-
tendre à ce concert, Sensier voit leurs portraits dans
un célèbre dessin de Watteau, conservé au Musée du
Louvre, qui représenterait « Antoine, le joueur de

1. Résumé d’une communication faite à la séance du 9 no-
vembre 1923 et qui, par suite d’une erreur de mise en pages,
n’a pas été insérée à la place qu'elle devait occuper dans le
2” fascicule du Bulletin de 1923. — Cette communication a fait
l’objet d’un article paru dans la Revue de l'Art, t. XLVI (1924),
p. 289.
loading ...