Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 32.1885

Page: 53
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1885_2/0059
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LE VITRAIL

(TROISIÈME ET DERNIER ARTICLE'*)

es verrières de la Renaissance n’ont
pas eu, comme les verrières du xn° siè-
cle, leur historien contemporain, et
c’est sur les œuvres elles-mêmes qu’il
faut reconstituer l’histoire de l’art
avec des documents trop souvent in-
complets. Les noms mêmes des maîtres
de cette époque sont à peine connus.
Si l’on excepte Jean Cousin, auquel on
attribuerait volontiers tous les vitraux
de la Renaissance sans pouvoir dési-
gner avec certitude une seule œuvre de lui, Robert Pinaigrier et
Engrand le Prince, les artistes du xvi° siècle sont ignorés encore au-
jourd’hui. M. l’abbé Coffinet a rendu un véritable service à l’art par
la publication des extraits des comptes de l’œuvre de Troyes.On trouve
aussi, sur les vitraux mêmes de l’École champenoise, un très grand
nombre de monogrammes qui sont certainement ou des signes distinc-
tifs de corporation ou des initiales de peintres verriers. Une étude
de ces monogrammes fournirait sûrement de précieuses indications.

Le caractère seul du dessin suffit d’ailleurs souvent à cette époque
pour déterminer avec certitude les œuvres d’un artiste. Il est impos-
sible, ce me semble, pour qui a vu un vitrail d’Engrand le Prince,
de ne pas reconnaître, dans toutes ses œuvres, la main de ce maître.

La recherche est souvent très compliquée parce que, dans un
même édifice, sont des verrières d’écoles diverses, données par des
personnages qui habitaient différentes province. Des comparaisons
amènent souvent d’heureuses découvertes. C’est ainsi qu’il a été
possible d’attribuer sans contestation à Laurence Fauconnier les
verrières du bas-côté d’Ecouen exécutées en 1544, et portant sur un
écu les lettres LF enlacées d’une cordelière. Le nom de Laurence

\. Voy. Gazette des beaux-arts, t. XXXI, 2e période, p. -417.
loading ...