Maspero, Gaston
Études de mythologie et d'archéologie égyptiennes (Band 4) — Paris, 1900

Page: 1
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/maspero1900bd4/0015
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LES MONUMENTS ÉGYPTIENS

DE

LA VALLÉE DE HAMMAMÂT1

i

ANCIEN ET MOYEN-EMPIRE
§ 1

Les carrières de brèche et de granit, que renferme la
partie du désert située entre la Thébaide et le golfe d'Arabie,
furent, de bonne heure, découvertes et exploitées par les
Égyptiens. Partis de Coptos, sur le Nil, les convois d'ou-
vriers et de soldats prenaient l'une des deux routes qu'on
suit encore aujourd'hui pour aller à Qoçéyr, et tombaient,
après plusieurs jours démarche, dans la grande vallée qu'ils
appelaient Ant Rohannou, le Val de Rohannou, et qu'on
nomme aujourd'hui Ouadi 'l-Hammamât, la Vallée des
Colombes. L'exploitation ne paraît pas, d'abord, avoir été
permanente : les difficultés du transport à travers le désert
étaient trop grandes pour qu'on entretînt à cet endroit une
colonie de mineurs et de carriers. Mais, chaque fois qu'un

1. Publié dans la Revue Orientale et Américaine, nouvelle série,
1877, t. I, p. 327-341. Cours du Collège de France, 1876-1877. Cet
article et un certain nombre de ceux qui suivent, représentaient des
chapitres isolés d'une histoire du premier Empire thébain, qui a été
interrompue, comme plusieurs autres de mes travaux d'alors, par mon
séjour de six années en Egypte.

BlBL. ÉGYPT., T. VIII. 1
loading ...