Maspero, Gaston
Études de mythologie et d'archéologie égyptiennes (Band 4) — Paris, 1900

Page: 281
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/maspero1900bd4/0305
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LES PREMIÈRES LIGNES

DES

MÉMOIRES DE SINOUHIT

RESTITUÉES D'APRÈS L'OSTRACON 27419
DU MUSÉE DE BOULAQ 1

Les Mémoires de Sinouhit sont incomplets dans le Pa-
pyrus de Berlin n° 1 qui nous les a conservés : plusieurs tours
du rouleau ont été détruits par la maladresse du fellah qui
l'avait découvert, et aucun indice ne nous permettait jusqu'à
ce jour, ni de déterminer l'étendue cle la partie manquante,
ni de rétablir même par conjecture le début du récit. Un
hasard inespéré m'en a fait retrouver les premières lignes
sur un Ostracon, ramassé le 6 février 1886, dans la tombe de
Sennotmou, à Qournét-Mourraî. C'est une pièce de calcaire,
brisée en deux morceaux, longue d'un mètre, haute de vingt
centimètres en moyenne, couverte d'assez gros caractères
hiératiques ponctués à l'encre rouge et divisés en paragraphes
par le signe ^s>, comme la plupart des manuscrits de l'époque
des Ramessides. Au dos, deux lignes malheureusement
presque illisibles nous donnent un nom de scribe que je ne
puis déchiffrer, probablement le nom du personnage qui
écrivit notre texte. La cassure n'est pas récente : le calcaire
avait été brisé au moment de la mise au tombeau, comme

1. Extrait des Mémoires de l'Institut égyptien, 1886, t. II.
loading ...