Maspero, Gaston
Études de mythologie et d'archéologie égyptiennes (Band 4) — Paris, 1900

Page: 241
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/maspero1900bd4/0263
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
sur

LES JARDINS FUNÉRAIRES'

En attendant que M. Karl Piehl publie l'édition qu'il
prépare de la formule funéraire qu'on lit sur des stèles des
XVIIIe-XIXe dynasties, je me permettrai de commenter,
d'après les monuments figurés, un des passages que renferme

y^£T i__o i ia> i

cette formule. Le défunt dit :

, 2 o I

^ o

AAAAAA

i I ooo

» mène sur la rive de mon bassin, chaque jour, sans cesse,
» que mon âme se pose sur les branches du jardin funéraire
» que je me suis fait, que je sois au frais sous mon syco-

» more. » La variante yyy assure bien le sens de
fondation d'arbres, Memnonium d'arbres, que je prête à
ce mot, et que je traduis en français par jardin funéraire.

On a toujours expliqué jusqu'à présent ce passage comme
décrivant des scènes de l'autre monde et se rapportant à des
cérémonies mystiques accomplies par le défunt avec le con-
cours des dieux et des déesses. Le sens en est entièrement
matériel, comme celui du reste de la formule. Pour le bassin
sur lequel se promène le défunt, je me bornerai à renvoyer

1. Publié dans le Recueil de Travaux, 1880, t. II, p. 105-108.

2. Je cite d'après la stèle 100 de Turin, 1. 3-5.

3. Stèle C 55 du Louvre.

BlBL. ÉGYPT., T. VIII. 16
loading ...