Institut Français d'Archéologie Orientale <al-Qāhira> [Editor]; Mission Archéologique Française <al-Qāhira> [Editor]
Recueil de travaux relatifs à la philologie et à l'archéologie égyptiennes et assyriennes: pour servir de bullletin à la Mission Française du Caire — 38.1916

Page: 165
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/rectrav1916/0175
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
NOUVELLES NOTES D'ÉPIGRAPHIE ET D'ARCHÉOLOGIE ASSYRIENNES 165

NOUVELLES NOTES D'ÉPIGRAPHIE ET D'ARCHÉOLOGIE ASSYRIENNES

PAR

V. SCHEIL
XXXI (avec planche)

Cylindres susiens. — Le groupe de cylindres susiens que nous publions ci-après
comprend neuf pièces, découvertes par M. de Mecquenem dans ses fouilles de 1913.
Les huit premières de ces pièces étaient contenues dans un pot de terre rouge, placé
vers le centre du tell de l'Acropole, non loin de l'édicule de Manistusu. Leur grande
valeur artistique et archéologique est incontestable. Les premiers numéros surtout
rappellent avec une précision parfaite les empreintes de cylindres de l'époque de Lugal-
anda, que, dans les Documents présargoniques, le colonel Allotte de la Fuye a repro-
duites avec un si grand soin. Il s'agit donc, à ce propos, de temps immédiatement
antérieurs à la dynastie d'Agadê.

Pour la question d'origine, l'hypothèse d'un transfert de ces objets de Sumer en
Élam comme butin de guerre, ainsi qu'il arriva des boutons de sceptre et des amu-
lettes de Burnaburias et Kurigalzu, enlevés par Sutruk Nahhunte, ne me paraît pas
s'imposer. Dans un pays où la céramique florissait à I'envi, où les scribes dessinaient
les beaux caractères des tablettes de comptabilité publiées dans le cinquième volume
des Textes élamites-sémitiques, etc., les graveurs eux-mêmes devaient avoir assez
excellé pour ne le céder en rien aux meilleurs ouvriers de Lugalanda et Urukagina.
La chronologie de cette collection est la suivante :
Époque de Lugalanda, les nos 1 et 2;
Époque de la dynastie d'Accad, les nos 3 et 4;

Époque suivant celle de la dynastie d'Accad (avec un art déjà décadent), le n° 5.

Des trois petits cylindres suivants, le n° 6 est le plus ancien; quant au n° 9 qui ne
provient pas de la même trouvaille, il est hors série et, probablement, plus ancien que
tout le lot précédent.

1 (planche, n" 1)

Cylindre de Nun-kagina (en calcaire dur) \ — Deux groupes principaux, d'inégal
développement :

1° Deux taureaux célestes (t), — c'est le nom que, pour simplifier, on donne aux
taureaux androcéphales munis cependant de cornes et d'oreilles de bovidé, — se dres-
sent sur les pieds d'arrière et s'entrecroisent par le milieu du corps. Les jambes d'ar-
rière sont ornées de houppettes, les pieds de devant retombent avec nonchaloir, paral-
lèlement, dans l'espace.

1. La reproduction de ce cylindre et de tous les suivants est en grandeur naturelle.
loading ...