Revue égyptologique — 14.1914

Page: 68
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egyptologique1914/0078
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
68

Eugène Revillout.

AAAAAA | -<p ^7 ^ /W\A/\A

> AAA/Wv

I 1 "îs \\ I

(\aaaaa

lre 1. L'an ... le mois de . . . du roi Ptolémée (Philadelphe), fils de Ptolemée (étant Metela, fille
de Ni ... . os canéphore devant Arsinoé Philadelphe. Dit la femme Tsetmin, fille de P?t'ether dont la
mère est Tsetamen

2e 1. (devant Amon Maut et Chons. Adjuré soit Amon Maut) et Chons de Djura1 : Pamin, fils de
Panas, a pris notre hérédité2 de force3 (par violence), laquelle avait tirée Prus, fils de Panas, notre père,
de la terre vide et inutile,4 en y plantant5 des arbres.6

3e 1. . . . (Les voisins en sont : à son sud) ... le grand . . . qui en est séparé par le chemin;7 à
son nord la boutique de vin8 de Pséèse, fils de Pamin, qui est là pour ses fils; à son occident

4e 1.....(tels sont les voisins du lieu) entier que Bous, fils de Panas, notre père, a tirée de la

terre inutile et déserte. Pamin, fils de Panas, mère Xelu, qui a pris notre bien par violence, n'a pas

5° 1.....Pamin, fils de Panas, n'a rien à nous réclamer sur cela de par la location9 que ... et

dont il a pris copie10 en sa main contre nous. Point il établira11 ces choses là

6° 1......(n'ont rien à prouver) les liturgies12 de versements de pesi" contre notre hérédité ci-
dessus. Nous sommes venus pour le (démontrer) et il nous a frappés14 (ou fait frapper). Nous avons payé

1 Voir pour cette localité le roman do Petibast. ■ jfc-gi «g-, . 3 cfnicronc. ' jj \>

a cette signification bien établc de terre vide et aride, qui ne se calcule pas dans la mesure des terres. Voir Lévi. Ces terres étaient
traitées comme la terre derelicla de l'empire romain et appartenaient à celui qui les utilisait.

Ttocre plantare. 6 UjUH $ A. 1 J.\.(oit, avocit. » ° j\ ^

——u JWWA Y ^ crzi 1

S

Dans le mot composé le premier déterminatif est supprimé et le second remplacé par le signe de la joie ;jfc^>~y
9 Voir plus haut et Revue égypt., III, 111 nos actes de location.
1° awm M G fi 11 CNUïlG, CAVOiVT.

amam 1 *-û

12 Ce mot se trouve sans cesse dans les ventes de liturgies faites par des choachytes. En grec même les liturgies désignaient
certains impôts sacrés, aussi bien que les revenus tirés par les intermédiaires de ces droits sacrés.

11 Les mots, pesi oupefsu, désignent certain impôt sacré, constituant un droit du vingtième dans le papyrus mathématique comme
dans un curieux texte démotique. Voir mes Mélanges, p. 3S et p. 51. Ce pesi ou droit du vingtième était exigible sur les revenus de

toute terre devenue cultivée. « Ce mot f] © ^ C^^Ji ainsi écrit, se trouve sans cesse dans tous les contrats.
loading ...