Revue égyptologique — 14.1914

Page: 69
DOI issue: DOI article: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egyptologique1914/0079
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
contrats démo tique s aechaïques, etc.

69

l'amende1 de 5 argentei, 20 sekels, 5 argentei en tout au nom [7° 1.] (de la réclamation que nous avons
faite pour notre hérédité) ci-dessus : notre hérédité qu:a créé2 notre père! Pamin, fils de Panas, n'a rien
(à prétendre) de ces choses! Notre hérédité ci-dessus, qu'on nous la rende!

Au revers, 16 témoins garantissent l'exactitude de cette réclamation, de même qu'ils auraient té-
moigné à une vente. (Voir mes livres : «Propriété», p. 254 et «Précis», p. 1504 pour ce texte corrigé ici.
D'après photographie.)

NOTA. — La suite de l'article «Textes domotiques», livré en sa totalité depuis plus de trois ans
à l'imprimerie et déjà imprimé jusqu'ici pour le tome précédent dès cette époque, article dont l'apparition,
ainsi que celle de la Revue, a été arrêtée par des retards dont nous ne sommes pas responsables, cette
suite, dis-je, paraîtra dans un volume autographié. On y trouvera d'ailleurs le démotique en face de sa
transcription hiéroglyphique avec des notes. Cette publication suivra immédiatement celle des textes
égyptiens archaïques (voir plus loin à la fin de l'article suivant).

CONTEATS DÉMOTIQUES ARCHAÏQUES DU MUSÉE EYLANDS.

PAR

Eugène Revillout.

Le Musée Rylands de Manchester vient de publier les photographies de contrats dé-
motiques de diverses périodes.

Parmi ces contrats s'en trouvent beaucoup d'époque ptolémaïque, et qui ne font que
reproduire — sauf les personnes et les chiffres — les formulaires que j'ai expliqués depuis
longtemps. Je crois donc inutile d'en parler ici.

D'un tout autre intérêt sont certains contrats démotiques archaïques3 dont les repro-
ductions photographiques nous donnent le texte exact.

Disons-le cependant, la plupart peuvent tout simplement se traduire aussi à l'aide des
formulaires de cette période que nous avons expliqués et commentés.

Tels sont les actes de mancipation de bœufs ou de nexi. Mais ils renferment des élé-
ments juridiques ou philologiques dignes d'attention. Nous les signalerons en notes ou dans
le commentaire en publiant la traduction des textes, textes dont, sauf exceptions pour cer-
tains passages, nous croyons superflus de donner ici une transcription hiéroglyphique déjà
faite ailleurs. Pour les ventes de bœufs ou de vaches, nous nous bornerons à renvoyer aux
deux actes publiés dans la Bévue, sous le titre : «Quelques textes démotiques archaïques
expliqués à mon cours», tome XII, p. 74, 86 et 87; pour les rnancipations d'ingénus à
ceux que nous avons publiés dans le même volume p. 72—73, 94 et 95, ainsi qu'à deux
autres documents relatifs à un nexus qui sont datés de Darius, traduits dans notre «Précis»,
etc. et que nous avons désignés depuis longtemps à un de nos élèves, M. Bbssière, qui en
a fait préparer les photographies comme annexes à sa thèse.

1 OCG unileta se trouve aussi fréquemment dans les contrats.

2 Le mot mesen s'emploie d'ordinaire pour la fabrication de certains objets.

3 Pour le commentaire juridique dos contrats démotiques archaïques du Musée Eylands, comme d'aileurs de tous les autres con-
trats démotiques archaïques, voir mon ouvrage intitulé : «Les origines égyptiennes du droit civil romain», qui paraît en ce moment même
à la librairie Geuthner. Voir particulièrement p. 17 et suiv., ce que je dis des actes de Psammétique, trouvés à Elbibeh, p. 33 et suiv.,
ce que je dis de l'origine et du développement historique du droit relatif aux nexi.

10
loading ...