Institut Egyptien <al-Qāhira> [Editor]
Bulletin de l'Institut Egyptien — 3.Ser. 4.1893(1894)

Page: 418
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bie1893/0435
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
418 —

accès. Près de cette cour est une chapelle funéraire fort bien ornée
de peintures. On rencontra également quelques bas-reliefs repré-
sentant le transport de deux obélisques de granit, et des statues sur
un grand bateau.

Lei objets les plus intéressants que produisirent ces fouilles sont
deux portes en marqueterie d'ébène ouvertes de fines sculptures;
elles ont été remises par M. Naville au Service des antiquités et
seront exposées sous peu dans les galeries du musée de Gizeh.

M. Newberry releva pour YEgtjpt exploration fund les inscrip-
tions et les plans des tombes de la Ve et de la VIe dynastie à Cheikh
Saïd ainsi que celles de Deïr el Gébraoui, sur la rive du Nil opposée
à la ville d'Assiout.

MM. J. J. Taylor et Somers Clarke continuèrent leurs études à
El Kab et copièrent les tombeaux de la VIe dynastie à Kom El
Ahmar, pendant que le professeur A. H. Sayce poursuivait ses re-
cherches sur les inscriptions grecques et lydiennes.

Mil. Blackden et Fraser, après avoir relevé les graffiti coptes de
Deïr el Abou Hanès, près de Rodah, et copié les principales inscrip-
tions hiératiques des carrières, firent une étude très complète des
antiques exploitations d*albàtre de Tell el Amarna et de Berchèh et
furent assez heureux pour identifier l'une d'elles avec Hat-Nub des
textes. Les graffiti d'El Kab relevés par ces messieurs ont fait l'objet
d'un intéressant article dans la Society of Biblical archeology.

Tels suit, Messieurs, les progrès de Pégyptologie en Egypte
depuis que le gouvernement de Son Altesse a bien voulu me confier
la direction générale du Service des antiquités, nous avons obtenu
de réels succès, grâce au dévouement de notre personnel et des
savants européens. Qu'il me soit permis de leur témoigner ici toute
notre reconnaissance et d'exprimer le vœu que leur précieux con-
cours nous so.it conservé.

j. de Morgan.
loading ...