Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1920

Page: k
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bshaf1920/0051
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
t-v^f+*£jIaJ&ux* Xlïl '
. I^muuV, U# JMV £ **W

!i*j4'iàbU*f+^y, '■-"' ^-■'—■^ e-f~ :<-'-' <>W\*A
' u. 5kl>-%rvl(u- JA»«X Ui Cfvj-,

”' - <• - — » i. tytvfO *î<v*t»ih**.

UVU-*** A*** '

■ 1lv;

4

AVANT-PRO PO S.

Peu Monfîeur Gaignat , dont le nom cl^^gw';•
conuu de tous les Curieux de l'Europe , avoi",",
line pad'ion égale pour les Lettres Sc pour le*fs-
beaux Arts; il réuni (Toit tousle.; gojts
font honneur à l'efprit : Ht fortune lui a v<fgi$raP"™weas
permis de les fatisfaire , 8c fon plus grâ
plaifir étoit de communiquer aux autres |â,'
jouiflancc de ce qu’il poffédoit. Soit que deW
Savants euffent befoin de confulter les Livres
de fa Bibliothèque , ou que des Amateurs dît
Peinture vinflent voir fes Tableaux, il reclk



voit les uns & les autres avec la même polh-jr/"Il-,;
teffe 8c la même affabilité. Il connoilfoit lujj-'e i
même très bien le prix de ces différentes rfe
' chefies qu'on ne peut guere raffembler_qu

L^idans la Capitale d’un grand Royaume. C'ef
i 'jjat- ces qualités aimables que, confîdérë
i LU des Gens de Lettre qu’il avoir pour amis,

\ - "des perfonnes memes du premier rang , MJ

: .Gaignat s’eft rendu recommandable dans la-j-, v „

; 'CaC fociété , 8c qu’il a paru mériter de jouir

■ biens dont il faifoit un fi louable ufagefphilçpe|
iv-i-.-i si la célébrité de fon Cabinet de Tableaux

erjr>4tjui o’cft pas moindre quenelle de fa Bib!io-
thequè", parole, un avantager gouucelui on

r 7 '

/W'F '4 "'D*

7;

mm

Les peintures historiques
de l'Hôtel de La Ferté

Dessins de G. Saint-Aubin

SUR UNE PAGE DU CATALOGUE DE LA VENTE GaIGNAT
(Collection de M. le Baron du Teil)
loading ...