Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1920

Page: 81
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bshaf1920/0103
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
L’actif de la Société s’établit comme suit :

Emploi des fonds de rachat de 5 cotisations (art. 9 des

statuts) : 11 obligations Ville de Paris, 1892. 2,409 fr. »» c.

Fonds de roulement représentés par :

Titres : 3 obligations Ville de Paris,

1892. 657 »»

38 fr. de rente française 3 °/o. 722 »»

345 fr. de rente française 5 0/0. 6,125 76

6 obligations du Crédit natio-
nal .2,949 »>'

6 bons de la Défense natio-
nale. 3,ooo »»

Espèces en dépôt au Crédit industriel. 2,267 9^

Total .... 16,119 fr. 70 c.

Le recouvrement des cotisations s’effectue normale-
ment. Les libéralités de l’Institut et du ministère de l’Ins-
truction publique viennent accroître nos ressources et nous
sont une aide précieuse pour les publications que la
Société vous donne chaque année.

Je vous demande, Messieurs, d’approuver les comptes
qui viennent de vous être présentés.

Les van Blarenberghe.

(Communication de M. Germain Bapst.)

M. Germain Bapst fait une communication sur l’œuvre
des peintres miniaturistes les van Blarenberghe.

Il nous montre les premiers des peintres de cette famille
travaillant à Lille et signale plusieurs œuvres de Jacques-
Guillaume van Blarenberghe qui vécut dans cette ville de
1691 à 1742. Puis il expose l’œuvre de Louis-Nicolas, qui
vint s’établir à Paris vers 1760 et peignit lus dessus de
portes du ministère des Affaires étrangères à Versailles,
— actuellement la bibliothèque de la ville, — et surtout
la série des batailles conservées d’abord dans les apparte-
ments de Louis XVI, puis maintenant au Musée historique
de Versailles.

Il fait voir Louis-Nicolas prenant des croquis sur les
1920 6
loading ...