Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1920

Page: 40
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bshaf1920/0050
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
— 4° —

E. Mareuse, J.-J. Marquet de Vasselot, L. Metman,
G. Migeon, C.-D. Moselius, Perrault-Dabot, A. Ramet,
P. Ratouis de Limay, de Ribes, D. Roche, G. Rouchès,
A. Roux; la comtesse de Sayve; le marquis de Sayve ;
MM. P. Schommer, H. Soulange-Bodin, H. Stein, P. Ver-
rier, P. Vitry.

A PROPOS DU COLLECTIONNEUR L.-J. GaIGNAT.

Les peintures historiques de l’hôtel de La Lerté,
rue Richelieu.

(Communication de M. E. Dacier.)

A Pâques de l’année 1751, Louis-Jean Gaignat, secré-
taire du Roi et receveur des consignations de la Chambre
des requêtes du Palais, collectionneur et bibliophile,
quitta la maison de la rue Saint-Nicaise, qu’il habitait
depuis 1738 et où il avait perdu successivement sa seconde
femme et sa fille unique âgée de huit ans, et vint s’ins-
taller rue Richelieu, à l’hôtel de La Lerté, situé au n° 12
de la rue actuelle1.

1. Almanach royal de 1751. — Pour ce qui est du collection-
neur Louis-Jean Gaignat (1697-1768), on me permettra de ren-
voyer à deux études que je lui ai consacrées, l’une, dans le
Bulletin du bibliophile (1920, n°‘ de janvier-février et de mars-
avril), où il est plus particulièrement traité de la magnifique
bibliothèque de cet amateur, de sa composition, de sa vente et
de ce qu’on en conserve encore aujourd’hui; l’autre, au tome VI
des Catalogues de ventes et livrets de Salons illustrés et anno-
tés par Gabriel de Saint-Aubin (Société de reproduction des
dessins de maîtres; à paraître en 1921), où j’ai réuni, à ce que
l’on savait jusqu’ici de Gaignat, quelques documents inédits
et où j’ai donné l’histoire de la formation de ses collections
et de leurs ventes publiques en 1769, en manière d’introduc-
tion à la reproduction d’un catalogue de la vente Gaignat
illustré par G. de Saint-Aubin, qui appartient aujourd’hui au
baron et à la baronne Du Teil, par héritage de feu M. Roger
Galichon. Voir aussi, à la fin du présent Bulletin, p. 109 : le
Testament et les scellés d’un collectionneur du XVIII0 siècle.
loading ...