Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1920

Page: 194
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bshaf1920/0216
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
— 194 —

Mlles Levallet et Maillard; MM. J.-J. Marquet de Vasse-
lot, le colonel Maumené, F. Mazerolle, P. de Nolhac,
E. Pelletier, A. Ramet, P. Ratouis de Limay, G. Rou-
chès, A. Roux, Ch. Saunier, le marquis de Sayve, H. Sou-
lange-Bodin, A. Toupey, P. Vitry.

Excusés : Mme Watel-Dehaynin, M. G.-Roger Sandoz.

Les nouvelles acquisitions du Musée de Versailles.

(Communication de M. Pierre de Nolhac.)

M. Pierre de Nolhac a rappelé brièvement quelle a été
la vie du Musée de Versailles pendant la guerre, les
mesures de sécurité prises pour ses richesses de tout
genre et, avant la réorganisation définitive, la réouverture
partielle, aussi étendue que possible, des galeries et des
salons, grâce à laquelle tant de visiteurs alliés ont pu
prendre une idée de notre art national et des souvenirs
de notre histoire.

Les acquisitions et donations ont été en même temps
assez nombreuses. En y comprenant quelques-unes de
celles qui ont précédé immédiatement la guerre, M. de
Nolhac montre l’intérêt qu’elles ont offert pour les col-
lections de Versailles, où beaucoup de lacunes impor-
tantes ont pu être heureusement comblées. Parmi les
grandes toiles historiques du xvme siècle, il signale les
scènes se rapportant à la réunion de la Lorraine à la
France, provenant d’un château de M. de la Galaizière,
intendant de Lorraine pour Louis XV, et commandées
par lui au peintre Vincent; une revue du régiment de
Condé passée dans la plaine de Strasbourg au temps du
maréchal de Contades; enfin une importante composition
de Doyen, restée inachevée, et qui était destinée à la cha-
pelle de l’Ordre du Saint-Esprit; elle groupait, autour de
Louis XVI, les images des dignitaires de l’Ordre et des
princes de la famille royale.

Ces toiles considérables ont pris place au rez-de-chaus-
sée du Musée, les premières dans les salles du xvme siècle,
qu’elles enrichissent singulièrement, et celle de Doyen à
loading ...