Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 20.1879

Page: 244
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1879_2/0270
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LE

MUSEE CERAMIQUE DE SÈVRES

(deuxième et dernier article1.')

FAÏENCES FINES.

Ici nous abordons une autre

série de produits. C'est encore de

||||| la faïence, mais c'est de la faïence

|â|| perfectionnée par l'introduction,

soit dans la pâte, soit dans le ver-

^^^^^ nis, soit dans rémail, de matières

^^^^^M étrangères aux argiles ou aux cou-

'^^^^^Ê vertes employées, qui donnent

^■■■'WKïï aux unes et aux autres plus de

W^^^M consistance et plus de résistance

^^^^m à l'usure. L'introduction des sili-

cates, des phosphates, des kaolins

WÊB dans les pâtes, et leur blanchiment

IflPf par l'introduction de l'oxyde de

cobalt : celle du borax, dans les

couvertes ont porté l'industrie de

=i=& la faïence fine, qui a commencé par

jjfP1^ être la modeste et blanche terre
.^ssas^^ii^pB»»»^ ^ pjpe ^ vernjs c|e plomb, au

point où les usines du Staffordshire et quelques usines françaises
viennent de nous montrer qu'elles étaient parvenues aujourd'hui.
Armoire 38. — Faïences fines françaises.

t. Voir Gazelle des Beaux-Arts, 2e période, t. XX, p. 76.
loading ...