Société Française d'Egyptologie [Editor]
Revue de l'Egypte ancienne — 1.1925-1927

Page: 88
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egypte_ancienne1925_1927/0098
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
NOUVEAU PAPYRUS DE UODYSSÉE

( 'avec une pianche),

l’A R

M. 0. GUÉRAUD.

Tous les hellénistes savent quel auxiliaire inestimable îa philologie grecque trouve,
depuis plus d’un demi-sièele, dans îa papyroîogie. Sans parler des œuvres considérées
comme perdues clont ils nous ont rendu d’importants fragments, les papyrus ont
permis de fonder sur une clocumentation heaucoup plus riche et plus étendue
l’étude de î’histoire cles textes, en nous faisant entrevoir cequ’étaient ces textes 1,000
011 1,200 ans avant les plus anciens manuscrits que nous en posséclions. Pour les
poèmes homériques en particuiier, quelque mystérieuse cjue soit encore leur origine,
on peut affirmer cju’il s’est écoulé beaucoup moins cle temps, — peut être deux fois
moins de temps, — entre la cîate de leur première apparition et celle de certains
papyrus qu’entre cette clernière et ceîle de nosplus anciens manuscrits cî’Homère. Les
manuscrits nous permettent cîe remonter, dans l’histoire du texte, jusqu’à l’épocjue de
Charlemagne : grâce aux papyrus nous remontons maintenant jusqu’à l’époque des
premières guerres puniques. — 11 serait plus exact cîe dire : nous commençons à
remonter : car sur les centaines cîe papyrus homéricjues actueîlement connus, il n’en
est guère quehuit 011 cîix, très courts pour la plupart, cjui aient apporté véritahlement
du nouveau snr ce point capital de l’histoire clu texte : î’origine de la vulgate. Or
justement parce cju’iîs nous montrent qu’avant leur clécouverte 011 ne pouvait avoir
que des idées fort incomplètes etpar îà-même inexactes, ces papyrus nous invitent à
ètre prudents. Tous les documents importants ne sont certainement pas dèsàprésent
entre nos mains etles trouvaiîles futures risquent toujours de modifier lescîonnées du
probîème. J’espère clonc que îes homérisants verront avec satisfaction notre documen-
loading ...