Société Française d'Egyptologie [Editor]
Revue de l'Egypte ancienne — 1.1925-1927

Page: 212
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egypte_ancienne1925_1927/0232
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
DfiLX STATUETTES FUNÉRAIRES

AYEC

INSCRIPTIONS INSOLITES,

PAR

M. G. DARESSY.

Je possède deux statuettes funéraires au nora du raême personnage, qui se dis-
tinguent par le texte qui y est tracé. Eiie sont en terre émailiée d’une belle couleur
bleu clair, avec dessins et inscriptions en noir; ia décoration ne comprend que ies
yeux, seui rebaut des traits de ia figure, les lignes parallèles marquées sur ie kiaft ou
ie masque funéraire qui entoure la tète, ies cleux hoyaux b, tenus par les mains
croisées sur ia poitrine, et le sac à graines pendu dansle dos. Le corps est trapu, les
détails peu accentués; c’est le type exact des figurines de la XXI e dynastie, dont la
Sépulture des prêtres d’Amon, à Deir ei-Bahari, nous a livré des milliers d’exem-
piaires.

La première statuette mesure o m. 11 de hauteur; eile porte cinq colonnes
d’hiéroglyphes assez bien tracés de o m. 010 à o m. 012 de large, se succédant de
droite à gauche, couvrant le bas du corps, et dont la première est au miiieu de la
partie antérieure. On y iitD) :

L’autre figurine a 0 m. 1 o5 cle hauteur; ia disposition du texte est lamêrae, mais
ies coionnes d’hiéroglyphes ont au maxiraum 0 m. 01 cle largeur; les caractères sont

ll) Je représente par la lig’iie brisée te n qui sur l’objet n.'est qu’un trait droit.
loading ...