Société Française d'Egyptologie [Editor]
Revue de l'Egypte ancienne — 1.1925-1927

Page: 203
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egypte_ancienne1925_1927/0223
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
SUR

LE NAOS DE SENUSERT I

TROUYÉ À KARNAK

(avec cleux planches),

PAR

M. G. DARESSY.

iVJ. Maurice Pillet a décrit récemmenU 1) un magnifique naos en granit noir qu’il
avait découvert, au cours de ses travaux à Karnak en 1922, rrà quelques pas au sud
de J’oJjélisque occidental du VII e pylôneri, celui élevé par Thotmès III sur Ja voie
conduisant du grand temple cl’Amon à l’enceinte de Maut. Ge naos est au nom de
Senusert I er, de la XII e dynastie; ses parois latérales extérieures portent chacune
quatre tableaux placés en deux registres, qui nous montrent tous le souverain en pré-
sence d’un dieu; sept fois c’est Amon qui est figuré, et une fois c’est Anhour. Partout
la divinité et sa légende ont été effacées, apparemment au temps d’Akhenaten, mais
rétablies après Je retour à l’ancien culte. Une particularité de ces tabJeaux est que,
contrairement à la règle générale voulant que le monarque soit représenté allant vers
la divinité qui l’attend dans sa chapelle, Je dieu qui fait face au roi regarde vers le
fond du naos. Un autre point à noter est que le Pharaon porte la couronne du Sud
sur la face à la gauche du spectateur, Ja couronne du Nord sur la face à sa droite.

M. Pillet est pcrsuadé que ce naos est celui du temple de Karnak const.ruit |)ar
Senuserl 1 er, dont il ne subsiste que de faibles traces entre la Chambre de granit et la
Salle des Fetes cle Thotmès III; s’appuyant sur les anomalies que Je naos semble offrir
dans Jes scènes qui y sont gravées, il en a conclu que le temple du Moyen Empire

11 Maurice Pillet, Lc naos de Senousert l rr, dans ies Annales du Service des anüquilés de i’Etfypte,
l. XXIII, p. i43.
loading ...