Société Française d'Egyptologie [Editor]
Revue de l'Egypte ancienne — 1.1925-1927

Page: 202
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egypte_ancienne1925_1927/0222
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
202 LUDWIG KEIMER. [5J

aussi, avec lenrs propres moyens; et, d’autre part, il désirait les amener à travailler de
eoncert avec les naturalistes. G’est là que réside, croyons-nous, l’extrême importance
de l’influence exercée par Schweinfurth sur l’égyptologie. II a incessamment instruit
el exhorté les représenlants cie cetle science à tirer profitpour l’histoire des résultals auxquels
d’autres étaienl arrivés par leurs études cThisloire natureHe 'à En sorte que si, aujourd’hui,
en nous servant des méthodes de l’histoire et de l’histoire naturelle, nous sommes à
mème de prouver avec certitude l’existence deplus de aoo espèces de plantes apparte-
nant à l’ancienne Egypte, c’est surtout au génie cle Schweinfurth cjue nous sommes
redevables de ce progrès.

(1) Schweinfueth , Auf unbetretenen Wegen in
Acgypten (1921), p. xxv : rrDie denlsclien Aegyplo-
iogen haben, anf A. Ermans Anregung, dafür, dass

ich rfihren Gesichtskreis enveitert r habe, mir zu
meinem 80. Geburtstag 1916 ein Anerkennungs-
schreiben gewidmetn , etc.

Haselünne, le 2 5 novembre 1925.
loading ...