La chronique des arts et de la curiosité — 1921

Page: 106
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1921/0126
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
io6

CHRONIQUE DES ARTS

NOUVELLES

Actes officiels

*** Par décret du 20 juillet, rendu sur le rap-
port du ministre de l’Instruction publique et des
Beaux-A rts:

Art. ier. — Les attributions dévolues par le
règlement du 1 1 février 1884 aux conservateurs
des Palais nationaux sont transférées aux archi-
tectes en chef de ces Palais, sauf celles énumérées
à l’article suivant:

Art. 2. — La conservation, le classement et
l’entretien des collections, les recherches et les
négociations relatives à l’accroissement de celles-
ci, la rédaction des catalogues et la mise à jour
des inventaires sont confiés, sous l’autorité du
directeur des Musées nationaux, aux conserva-
teurs des divers départements .intéressés.

Art. 3. — Un comité composé des conserva-
teurs et conservateurs adjoints de ces départe-
ments, sous la présidence du directeur, est chargé
de prendre toutes décisions d’ordre général inté-
ressant les collections.

Art. 4. — Sur la proposition du directeur,
après avis du comité, le ministre de l’Instruction
publique et des Beaux-Arts désignera pour cha-
que Palais un conservateur adjoint des Musées
nationaux, spécialement chargé des collections de
ce Palais.

Dispositions transitoires.

Art. y — Les titulaires actuels des quatre
postes de conservateur des Palais nationaux, sup-
primés par voie d’extinction suivant les disposi-
tions de l’article 3 du décret du 1 3 révrier 1920,
sont maintenus provisoirement en fonctions et
font partie du comité prévu par l’article 3 du
présent décret.

Le conservateur du département des peintures
et le conservateur du département des objets d’art
du moyen âge, de la Renaissance et des temps
modernes sont chargés d’une mission périodique
dans les différents Palais nationaux pour tout ce
qui concerne le classement des œuvres et l’élabo-
ration dés catalogues.

*** Par décret du 27 juillet, rendu sur la
proposition du ministre de l’Instruction publique
et des Beaux-Arts, M. Alfred Merlin est nommé
conservateur adjoint au Musée du Louvre, en
remplacement de M. de Ridder, décédé.

*** Par décret du 29 juillet, rendu sur la pro-
position du ministre du Commerce et de l’Indus-
trie, M. Fernand David, sénateur, ancien minis-
tre, est chargé, à titre de mission temporaire, des
fonctions de commissaire général de l’exposition
internationale des arts décoratifs modernes, en
remplacement de M. Marc Réville, décédé.

Dons et legs

*** Par décret du 20 juillet, le ministre de
l’Instruction publique et des Beaux-Arts est auto-
risé à accepter, au nom de l’Etat, la donation
faite à celui-ci par Mlle Rachel Boyer, consistant
en 3.000 francs de rente française dont les arré-
rages serviront à la création d’un cours public et
gratuit d’histoire de l’art sous le nom de « fonda-
tion Rachel Boyer ».

*** Par décret du 31 juillet, le ministre de
l’Instruction publique et des Beaux-Arts est auto-
risé à accepter, au nom de l’Etat, la donation
faite au profit de l’État, par M. Louis Deglati-
gny, et consistant en un terrain de fouilles sis au
lieu dit « le Fort Harruard », commune de Sorel-
Moussel (Eure-et-Loir), pour qu’il y soit conti-
nué, sous la haute surveillance de la commission
des monuments historiques, les fouilles archéolo-
giques déjà entreprises, tous les objets mobiliers
découverts et à découvrir sur ce terrain devant
être conservés au musée de Saint-Germain.

*** Par décret du 1 1 août, le ministre de
l’Instruction publique et des Beaux-Arts est
autorisé à accepter, au nom de l’État, le legs
fait par Mlle Dubourg (Marie-Louise) dite
Charlotte, et consistant en son portrait par
Fantin-Latour.

Monuments historiques

* * Le bâtiment d’entrée sur la rue Chanzy
deÉEgncienne abbaye de Saint-Denis (Musée
miflMhl) à Reims, est classé parmi les monu-
mentsnistoriques.

*** La parcelle de terrain en nature de vigne
portant le n° 355 p., section F, du plan cadas-
tral de la commune d’Aigues-Mortes (Gard), au
lieu dit « Etang de la ville », est classée parmi
les monuments historiques.

** Le cirque de Gavarnie vient d’être classé
parmi les sites et monuments naturels de carac-
tère artistique.

*** Par décret du 13 août, l’église de Chiry-
Ourscamp (Oise) a été classée parmi les monu-
ments historiques.

Fouilles et découvertes

*** Aux Eyzies-de-Tayac, dans le Périgord,
dans un abri magdalénien dit « les Marseilles »
dépendant de Laugerie-Basse, près des Eyzies,
M. Peyrille vient de découvrir un bloc de pierre
portant gravé sur une de ses faces un bison atta-
qué par un serpent.

*** Le Times publie une dépêche de son
correspondant de Jérusalem, annonçant qu’au
cours de fouilles faites à Ascalon, on a découvert
le fameux portique situé à l’entrée de la cour
loading ...