Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 20.1879

Page: 544
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1879_2/0588
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
GAZETTE DES BEAUX-ARTS.

Louis XIR et Richelieu, la Fronde, Mazarin ; puis, à travers les institutions, les classes
de la société : noblesse, bourgeoisie et commerce; enfin, à travers les divertissements
publics, les fêtes, le théâtre, les modes et les costumes.

Pour le xvii" siècle, la mine à exploiter était d'une richesse extrême, depuis les
représentations officielles de Lebrun et de Van der Meulen, les portraits de Nanteuil,
d'Edelinck, de Brevet, do Chauveau, les décorations de Bérain, les costumes doBonnardt,
de Wenceslas Hollar, de Pierre Mariette, de Crispin de Pas, les proverbes de Lagniet,
les vues de Pérelle et de Silvestre, jusqu'aux peintures de mœurs de Callot et d'Abraham

LES TRAVAILLEURS EN FAUX.

(D'après les Proverbes joyeux do Lagniet. — Buis tiré du XVIIe Siècle.)

Bosse. On avait, pour un tel but à atteindre, deux collections incomparables appartenant
à notre Cabinet des Estampes : le recueil de l'histoire de France et la collection
Hennin. Le plus nouveau dans ceci était peut-être la reproduction de nombreuses
figures tirées du très rare et très curieux volume des Proverbes joyeux de Jacques
Lagniet, recueil satirique dont notre collaborateur, M. Champfleury, a déjà signalé
l'intérêt au point de vue des mœurs et des costumes du xvnc siècle. Nous donnons
un spécimen de ces piquantes compositions.

L'illustration, confiée à de bons dessinateurs, est très variée et très instructive.
Nous regrettons seulement que le burin unique de M. Huyot ait répandu sur l'ensemble
une certaine monotonie, que ne compense pas assez le tirage, trop maintenu, selon
nous, dans les tons gris. C'est parce que ces volumes ont une très réelle valeur de
loading ...