Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 20.1879

Page: 545
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1879_2/0589
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
BIBLIOGRAPHIE.

545

texte et de gravure que nous nous sommes permis et que nous nous permettons encore
ces petites réserves. Nous avons déjà reproché à la maison Didot le ton de ces tirages,
qu'elle aurait, à nos yeux, avantage à renforcer un peu, c'est-à-dire à réchauffer par
plus d'oppositions entre les blancs et les noirs. Nous espérons qu'elle ne nous en
voudra pas de cette critique, qui prend sa source dans notre sympathie pour cette
maison, illustrée par un siècle de constants efforts.

Les éloges n'ont de prix que s'ils sont indépendants. D'ailleurs, n'avons-nous pas
dit plus haut que VÉgypte de M. Ebers était admirablement tirée et que l'exécution
typographique n'en laissait rien à désirer? Nous ajouterons encore que les éditeurs des
volumes de M. Paul Lacroix étaient entraînés à conserver l'unité de l'aspect entre les
premiers et les derniers.

III. Nous ne quitterons pas la maison Didot sans rappeler deux grandes publications
dont il a déjà été rendu compte dans la Gazelle : le Dictionnaire raisonné d'archi-
tecture, de M. Bosc, excellent ouvrage que nous ne saurions trop recommander à tous
ceux qui s'intéressent à l'histoire de ce grand art, tant en raison de son texte que du
nombre de ses illustrations sur bois et en chromo, qui en font une véritable encyclo-
pédie graphique, et de son prix très abordable; et la suite du Paris à travers les âges.
Le dictionnaire de M. Bosc en est à son troisième volume et à la lettre P ; le Paris à
travers les âges, à la neuvième livraison. Nous avons parlé naguère des trois premières;
les six dernières sont consacrées à la Cité, à ['Institut, à Saint-Germain-des-Prés,
au quartier des Halles et des Innocents, au Palais de Justice et au Pont-Neuf, à la
Bastille, à l'Hôtel Saint-Paul, à Y Arsenal et aux Tuileries. Nous n'avons pas besoin
de rappeler l'intérêt sérieux qui s'attache à cette vaste publication ; nous aurons
certainement l'occasion d'y revenir.

Nous terminerons en signalant la deuxième édition de la grande Biographie des
musiciens en huit volumes, de M. Fétis, avec deux volumes de supplément par M. Ar-
thur Pougin, et le complément du Manuel du libraire, de Brunet, par M. Deschamps.
Ces ouvrages sont de ceux qui se recommandent d'eux-mêmes et dont la solide
notoriété peut se passer d'appui.

L. G.

xx. —

2C PERIODE-

69
loading ...