Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 3. Pér. 3.1890

DOI issue: DOI article: DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.24447#0243

DWork-Logo
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
WATTEAU

(sixième et dernier article1.)

ù donc sont les œuvres deWatteau?Quel
conseil donner au curieux qui voudrait
étudier le génie du maitre et apprendre
autrement que dans les écrits des pau-
vres historiographes quelles joies peu-
vent donner aux yeux et à Pâme des
peintures où triomphent la lumière, la
couleur, la virtuosité du pinceau et les
plus brillants caprices de l’élégance et
de l’esprit? La question ainsi posée de-
vient une question de géographie, et nous devons dire tout d’abord
que l’itinéraire n’est pas facile à fixer. Les tableaux sont de grands
voyageurs : à peine sait-on à quel clou ils sont accrochés qu’ils
prennent leur vol et recommencent à courir le monde. Les musées
seuls leur assurent un domicile constant. Mais tous les Watteau ne
sont pas dans les musées : pour rencontrer le grand charmeur et lui
demander son secret, il faudrait aller partout.

Commençons par la France. La première visite du chercheur sera
pour le Louvre; car il est là, il est à nous l’immortel chef-d’œuvre,
Y Embarquement pour Cythère, page lumineuse qu’inspirent une fan-
taisie adorable, une richesse d’imagination qui, si l’on songe à la
date (1717), s’apparente au génie. Cette œuvre reste une des plus
glorieuses victoires de la liberté contre la routine. Par l’attitude et
le groupement des figures qui préludent au voyage enchanté, par la

I. Voy. Gazelle des Beaux-Arls, 3° périodes, t. I, pages a, 177 et loi, et t. III,
pages 3 et 129.
 
Annotationen