Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 3. Pér. 3.1890

DOI issue: DOI article: DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.24447#0229

DWork-Logo
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
LE PASSÉ, LE PRÉSENT ET L’AVENIR

f '

' «. • DE !

LA CATHÉDRALE DE MILAN

(DEUXIÈME ARTICLE1.)

Y.

i d’une part, l’exposé des faits historiques
sous l’empire desquels fut conçu le plan
de la cathédrale de Milan, démontre
qu’elle devait forcément avoir des tours,
une suite de projets s’étant succédé à
Milan, depuis Pellegrino jusqu’à nos
jours, révèle l’existence, dans cette ville
même, d’une série d’architectes qui ont
jugé que deux campaniles seuls pouvaient
apporter au dôme l’achèvement digne de
lui2.

Parmi les auteurs de projets avec tours, figurent des noms tels que
ceux de Pellegrino Tibaldi, Ricchino et Carlo Buzzi. Parmi les oppo-
sants, il n’y a que le nom de Van Vitelli qui jouisse de quelque répu-
tation. La liste n’est d’ailleurs pas complète. Au nombre des artistes
qui témoignèrent en faveur des campaniles se trouvent Cesariano,
Seregni et Bassi. Enfin, nous sommes heureux de pouvoir y joindre

1. Voy. Gazette des Beaux-Arts, 3° période, t. III, p. 132.

2. Dans la description de ces projets exposés par les soins de la Fabrique, nous
relevons 21 projets avec tours, 33 sans. Ils se répartissent entre autours qui n’ont
fait de projets que sans tours (20), d’autres qui n'ont fait de projets qu’avec
tours (7) ; enfin, il y a des auteurs qui ont fait des projets avec et d’autres sans
tours (8). Voyez G. Mongeri, La Facciala del Duomo di Milano c i suoi disigni
antichi e moderni, Milano 1880.
 
Annotationen