Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1912

Page: 119
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bshaf1912/0135
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
— II9 —

Diomède. G. P.-R. : Lafitte et J.-B. Tilliard. Coll. Riche-
lieu. Vendu en Angleterre (1798).

J. Courtois. — 19. Choc de Cavaliers. G. P.-R. : Ber-
teaux et Liénard. Ce tableau a dû rester à Paris.

A. Watteau. — 20. Le Bal champêtre. G. P.-R. : J.
Couché. D’après Goncourt (Catalogue raisonné, p. 108),
ce Bal champêtre est la répétition de la Musette avec
quelques variantes. La Musette n’est connue que par la
gravure de Moyreau. Vente Saint (1846), esquisse très con-
testée de ce bal champêtre, faite peut-être d’après la gra-
vure de Couché.

21. Les Singes peintres. A la vente Saint (1846) a figuré
le pendant : Un singe sculpteur, qui est au Musée d’Or-
léans. Chez le Régent, ces Singes peintres faisaient pen-
dant à une Musique de chats de Brueghel.

Depuis que ces notes ont été envoyées à l’impression,
j’ai retrouvé les n°s 1 et 12 à Versailles, le n° 20 dans une
collection particulière. Le n° 4 est bien à Woburn Abbey.
Quant au n° 8, j’y ai reconnu le n° i32 du Liber veritatis.
Mme Mark Pattison (plus tard Lady Dilke) voit, dans ce
Coucher de soleil, le Claude du marquis de Lansdowne,
mais l’identification semble douteuse; le catalogue de
cette collection (n° 172) décrit ce paysage comme éclairé
par le Soleil du matin (Morning Sun).
loading ...