Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1912

Page: 122
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bshaf1912/0138
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
122

Duvivier, architecte pensionnaire
a l’Académie de France a Rome en 1666-1668.

(Communication de M. J.-J. Guiffrey.)

Parmi les jeunes artistes envoyés à Rome pour y conti-
nuer leurs études, lors de l’établissement de l’Académie
de France fondée par Colbert en i665, se rencontre le
nom d’un architecte appelé Duvivier jeune. La date de
son départ comme la durée de son séjour sont également
inconnues. Il paraît dans les Comptes des Bâtiments du
roi (t. I, p. 106) à la date du 4 juin 1666 en compagnie des
peintres Bonnemer et Michel Corneille et des sculpteurs
Raon, Lespingola et Clérion. Ces six pensionnaires
reçoivent ensemble, pour leurs dépenses de voyage, la
somme de 900 livres. Il paraît assez probable que Duvi-
vier ne partit pas avec ses camarades peintres et sculp-
teurs, car son nom reparaît sur le registre des Comptes
de 1668 dans l’article suivant : « Au s. Duvivier, jeune
architecte français, pour faire son voyage à Rome pour
estudier et se rendre capable de servir Sa Majesté, 200 1. »
Cette fois, le pensionnaire se décida probablement à pro-
fiter de la libéralité royale; mais, à partir de ce moment,
il disparaît complètement; son nom ne se retrouve nulle
part. Il n’est jamais question de lui dans la Correspon-
dance d’Errard; aucun dictionnaire spécial ne le men-
tionne. Mourut-il à Rome après son arrivée? Impossible
de le savoir, car les renseignements font complètement
défaut sur cette première période de l’existence de l’Aca-
démie. Une liste des premiers pensionnaires, découverte
récemment par M. H. Lapauze dans les archives de la
paroisse sur laquelle se trouvait la maison habitée en
1668 par les artistes français, semble bien confirmer la
présence de Duvivier à Rome à cette époque, bien que
son nom y soit singulièrement dénaturé. Ce document
fait mention de onze peintres ou sculpteurs et d’un seul
architecte. Or, il est à peu près certain qu’un seul archi-
tecte fut admis à l’Académie de Rome jusqu’à l’arrivée de
Daviler en 1674. Voici donc notre Duvivier dénommé sur
la liste de 1668 sous l’étrange désignation de « Claudius
loading ...