Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1912

Page: 355
DOI article: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bshaf1912/0379
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
— 355 —

on ne peut croire que Pilon ait taillé lui-même ces marbres,
il en aura seulement fourni les modèles.

Un tableau peu connu de Louis David.

(Communication de M. J.-J. Marquet de Vasselot.)

M. Marquet de Vasselot montre à la Société la photo-
graphie d’un tableau peu connu, conservé à l’hôtel de
ville de Saint-Hélier (Jersey). Il représente une jeune repas-
seuse, assise de côté sur une table, la tête presque de pro-
fil à droite ; elle est vêtue d’une jupe brune à fleurs, d’un
grand fichu blanc, imprimé en couleurs, et d’un tablier
rayé; de la main gauche elle s’appuie sur la table, où l’on
voit un fer à repasser, une pile de linge et quelques cerises ;
au premier plan, devant la table, un petit fourneau sur
lequel chauffe un autre fer. Le fond, brun clair un peu
jaunâtre, est uni. A gauche, au bas, on lit la signature :
L. David.

Cette toile (H. 1,14 ; L. 0,87), dont la facture et le sujet
sont également agréables, date, d’après son style, de
l’époque de la Révolution; son aspect est beaucoup plus
plaisant que celui de la Maraîchère du Musée de Lyon
(1795). Son histoire est mal connue; on sait seulement
qu’elle a été léguée il y a environ vingt-cinq ans à la ville
de Saint-Hélier (avec d’autres peintures très médiocres)
par un Jersiais, M. Lesueur. Elle mériterait que quelque
membre de la Société, connaissant bien la peinture du
xvme siècle, l’examinât de plus près.
loading ...