Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1912

Page: 170
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bshaf1912/0186
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
— 170

II.

RÉUNION DE LA SOCIÉTÉ.

Assistent à la séance : MM. E. Barthélemy, L. Béclard,
G. Brière, L. Cahen, Paul Dauphin, P. Fromageot,
M. Furcy-Raynaud, F. Gillet, G’sell, H. Guerlin, P. Guer-
quin, J.-J. Guiffrey, E. Guillemot, F. Hautecœur, F.
Jouby, J. Laran, F. Fazare, H. Lemonnier, H. Maistre,
C. de Mandach, H. Marcel, H. Martin, P. Ratouis de
Fimay, E. Richtenberger, M. Tourneux, A. Tuetey, P.
Vitry.

Les œuvres de Clérisseau et de Thomas de Thomon
a Saint-Pétersbourg.

(Communication de M. Louis Hautecœur.)

M. Hautecœur, d’après des manuscrits conservés au
Cabinet des Estampes de l’Ermitage, à Saint-Péters-
bourg, indique quels furent les rapports de Catherine II
et de l’architecte Clérisseau. Catherine II désirait elever
dans le parc de Tsarskoé-Sélo un palais à l’antique :
Falconet envoya à Cochin un mémoire où sont exprimées
les intentions de l’impératrice. Clérisseau fut choisi et,
quand il expédia le plan, il y joignit une notice explica-
tive où apparaissent son respect absolu pour l’antiquité
et son goût du colossal.

Après une rupture avec Clérisseau, Catherine lui acheta
ses portefeuilles, pleins de croquis accumulés durant son
long séjour en Italie. Ces portefeuilles sont aussi accom-
pagnés de réflexions. Enfin, Catherine commanda à Clé-
risseau une porte triomphale qui ne fut jamais exécutée,
mais dont le modèle est aujourd’hui conservé à l’Acadé-
mie des beaux-arts de Saint-Pétersbourg.

M. Hautecœur signale de l’architecte émigré Thomas
de Thomon quelques dessins appartenant à des collections
pétersbourgeoises et rappelle les monuments qu’il cons-
truisit en Russie.
loading ...