Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1912

Page: 70
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bshaf1912/0084
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
— 7° —

quet de Vasselot, J. Mayer, P. Ratouis de Limay, H. Sou-
lange-Bodin, G. Stryenski, M. Tourneux, A. Tuetey,
P. Vitry.

Un projet de canal autour de Paris au xvne siècle.

(Communication de M. Henry Lemonnier.)

J’ai rencontré dans les procès-verbaux de l’Académie
d’architecture, aux dates du 16 et du 23 mai 1687, les
mentions que voici :

Du 16e may 1687.

M. Bruand a présenté à la Compagnie de la part de M. Le
Peletier, l’intendant, un dessein de plusieurs moulins bastis
sur le canal de Strasbourg1, pour sçavoir si l’on en pouvoit
aussy establir sur celuy que l’on propose de faire autour de
Paris.

La Compagnie a remarqué sur ledit dessein que le canal
de Strasbourg a cinq pieds de pente à l’endroit où sont pla-
cez lesdits moulins, sur la longueur de trente toises seulement,
au lieu que la Seine n’a qu’un pouce par cent toises, ainsy
qu’il a esté vérifié par plusieurs nivellemens faits par ordre de
Sa Majesté; que le dit canal de Strasbourg a deux cent fois
plus de pente que la rivière de Seine.

Du 23e may 1687.

L’on a continué à parler sur le sujet du canal de Strasbourg,
ce qui a donné lieu à plusieurs observations nécessaires à
faire sur les propositions qu’on fait pour un canal autour de
Paris, tant pour le soustient des eaux que pour l’establisse-
ment des moulins qu’on demande. L’on a fait un mémoire
pour sçavoir quelques particularitez sur celui de Strasbourg.

Du canal de Strasbourg, je n’avais à m’occuper qu’en
passant. Mais qu’était-ce que ce canal proposé autour de

1. Il y avait à Strasbourg plusieurs canaux. Celui dont il
est question ici doit être le canal qui réunissait les eaux de la
Brusch à celles de l’Ille. Louis XIV en avait décidé la cons-
truction au moment où, après la réunion de Strasbourg à la
France, il faisait en 1682 augmenter les fortifications de la
place. Le canal avait quatre lieues de long et faisait en effet
« mouvoir beaucoup de moulins ».
loading ...