Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1912

Page: 247
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bshaf1912/0265
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
— 247 —

est baron le sieur Baron de La Flotte, neveu du sieur de
Souvré, et me faict un si grand cas de cette piece là pour
estre rare, excellente et eslabourée de personnes de
grande estime, et telle que j’aurois quasi la volonté de la
prendre si je sçavois qu’elle en fut digne, comme on me
le dict. Je sçay que vous vous connoissez grandement en
tels ouvrages, c’est pourquoy j’ay désiré que vous alliez
jusques là pour la voir et considérer, et m’en rapporter
au vray vostre advis de la rareté et excellence de l’ou-
vrage et ce qu’elle peult justement et raisonnablement
valoir, et m’asseurant que vous ne ferez faute à ce que
desire de vous en ce voiage, je ne feray celle cy plus
longue que pour prier Dieu, etc.

A Fontainebleau, le dernier octobre 1613 1.

La Vierge de Bellefille est-elle entrée dans les col-
lections royales? Il semble que l’on doive répondre
non. Les statuettes de la Vierge en marbre que pos-
sède le Louvre aujourd’hui proviennent des collec-
tions Campana et Sauvageot; et le Musée des Monu-
ments français n’en renfermait aucune dont l’origine
pût être ainsi établie.

H. Stein.

i. Bibl. nationale, Cinq-Cents Colbert, vol. 89, fol. 199 v°.
loading ...