Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 19.1879

Page: 209
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1879_1/0219
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
PROMENADES AU LOUVRE

REMARQUES A PROPOS DE L’ART ÉGYPTIEN1

(deuxième article)

II.

On voit au Musée égyptien du Louvre
quelques petites pyramides votives ,
hautes d’un pied ou de deux. L’Égypte
a un beau jour abandonné ses gigan-
tesques pyramides et les a réduites à
l’état de simples bibelots funéraires et
religieux. Quel changement , quelle
chute ! Quel argument aussi pour les
gens qui nient la prétendue immobi-
lité, le servage hiératique de l’esprit
égyptien !

Une immense bimbeloterie funéraire
et religieuse ! telles nous apparaissent les
collections égyptiennes. La statuaire elle-
même, avec ses formes et ses attitudes
constamment répétées, est une autre
grande bimbeloterie, si on veut entendre
-par là l’objet d’une espèce de fabrica-

tion qui prépare d’avance ses assortiments.

1. Gazelle des Beaux-Arts, période, t. XVIf, p. 267.

XIX. — 2e PÉRIODE.
loading ...