Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 19.1879

Page: 240
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1879_1/0251
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
EUGÈNE FROMENTIN

PEINTRE ET ÉCRIVAIN

(troisième article1)

K

III.

L’influence dominante de Marilhat
sur Fromentin se manifeste à ce moment,
de 18/i7 à 1850, d’une manière très vi-
sible. Le plus curieux témoignage de
cette influence apparaît peut-être dans
un tableau, qui a figuré à son exposition
posthume sous le n° 7, représentant la
Moisson en Algérie. De grands arbres aux
ramures découpées, un ciel rouge ver-
sant ses lueurs ardentes sur un paysage
maçonné comme une muraille, une re-
cherche de l’effet noble et un peu théâ-
tral, tout fait penser à Marilhat, mais plutôt à ses défauts qu’à ses
qualités : c’est du mauvais Marilhat. Les Tentes cle la smala de Si
Hamed-bel-IIadj (Sahara), épisode de son voyage à Biskra, dont nous

Voir Gazette des Beaux-Arts, 2e période, t. XVII, p. 401, et t. XVIII, p. 84
loading ...