Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 19.1879

Page: 225
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1879_1/0235
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
PORTRAIT DE MONSEIGNEUR PIE

ÉVÊQUE DE POITIERS

GRAVÉ PAR M. GAILLARD

a gravure que nous donnons ici a été
faite par notre collaborateur M. Gail-
lard, peu de temps après et comme
pendant à l’admirable portrait de Dom
Guéranger, que nous avons précédem-
ment publié.

A ce titre, nous croyons qu’il sera
intéressant pour nos lecteurs d’établir
entre les deux œuvres une comparai-
son. Nous avons donc pensé devoir
faire en sorte que la seconde parût,
comme la première, dans la Gazette.

Après la grande figure monacale de l’Abbé de Solesmes, c’est la haute
figure épiscopale de l’Évêque de Poitiers qui a passionné l’éminent
artiste. Avec les tendances mystiques de son esprit, il semble qu’ajou-
tant cette nouvelle gravure au Comte de Chambord, au Pie IX, au
Boni Guéranger, il ait voulu, en quelque sorte, parcourir le cycle chré-
tien, et, après le Roi et le Pape, faire le Moine et l’Évêque. Toutefois,
dans l’unité morale qui les relie, notre graveur a su varier, suivant le
personnage et l’idée à exprimer, son mode d’interprétation; en cela déjà
il a montré un talent supérieur. L’œuvre gravée est de notre domaine,
et nous voulons en dire quelques mots.

Le Pie IX et le Comte de Chambord, traités à la façon des gravures
françaises du xvne siècle, avec le cadre traditionnel formant tableau
oval, avaient beaucoup de points de contact; ils sont parallèles. Le
Dom Guéranger s’en sépare nettement; il s’est dégagé sous le ferme

XIX. — 2e PÉRIODE. 29
loading ...