Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 19.1879

Page: 548
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1879_1/0569
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
548

GAZETTE DES BEAUX-ARTS.

séchaient aux rayons du soleil. Poliphiie passait par hasard; il osa dire
que les cheveux d’Andromède ne parurent pas si beaux à Persée, ni ceux
de Fotis à Lucius, et il s’enflamma d’amour. »

Ne semble-t-il pas voir la donna di Venetia se faisant blondir, figu-
rée dans une des gravures de costumes anciens et modernes de Cesare
Yecellio 1 ? Ce qui nous explique pourquoi l’auteur de l’illustration ita-
lienne, aussi bien que Bellin, Giorgione, Titien, Paul Véronèse et autres
coloristes de ce groupe illustre, n’a figuré que des femmes à la chevelure
rutilante. Je renvoie du reste, pour plus amples détails, au livre de
M. Armand Baschet sur les femmes blondes de l’école de Venise.

Mais le passage précité offre un autre genre d’intérêt; il permet
d’établir, à peu près exactement, la date de naissance de Francesco et
celle de son amie. Lucrezia Lelia était parvenue à la fleur de l’âge en 1462,
c’est-à-dire à quatorze ou seize ans, — Béatrice et Laure n’en avaient pas
davantage, lorsque Dante et Pétrarque s’éprirent de leurs beaux yeux; —
elle était donc née entre 1446 et 1448. Admettant que Francesco
Colonna fut, aussi lui, un tout jeune homme, il faut reporter au moins à
1443 ou 1444 l’époque où il reçut le jour, époque demeurée très incer-
taine pour ses biographes, faute d’avoir tiré parti de ce texte.

BENJA.MIN FILLON.

(La suite prochainement. J

1. De gli Habiti anlichi et moderni... falli da Cesare Vecellio. Venetia, Damian
Zanetto, 1590, p. 144.
loading ...