Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 5. Pér. 1.1920

Page: 211
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1920_1/0227
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
ENVIRONS DE CENTILLY, GRAVURE SUR BOIS ORIGINALE DE M . PAUL BAUDIER

PEINTRES-GRAVEURS CONTEMPORAINS

M. PAUL BAUDIER

/'"N UR une grande page blanche, en damiers où il reste.encore, Dieu merci,
beaucoup de cases à remplir, la vie de M. Paul Baudier se raconte en
^" quelques premières images qui, par leur simplicité, leur caractère,
leur style, pourraient, dès maintenant, figurer excellemment dans les plus
touchantes, les plus aimables productions des vieilles presses d Epinal. Le
tout est gravé sur bois, comme il convient. La taille est sûre, l’outil est
docile, l’œuvre agréable à regarder en détail.

*

* *

Paul Baudier vint au monde à Paris le i8 novembre 1881. Pour le mieux
de sa santé, il fut envoyé à la campagne, chez des parents beaucerons, à Auxy,
qui n’est pas très éloigné de Montargis. Il n’avait jamais aimé la ville. Les
plaines inlinies, les champs à perte de vue, lui révélèrent la nature, celle que
cherchait son instinct et vers quoi l’attirait un atavisme paysan. Au centre de
ces horizons calmes et monotones, où la silhouette d'un arbre, celle d une char-
rue fournissent parfois, au regard, la seule possibilité de s attacher pour ne pas
se perdre, il se plut et se sentit à l’aise. Pour lui, aucune tristesse en ces
décors neutres. Au contraire, le plaisir sans cesse changeant, bien qu encore
inexpliqué, de suivre dans le plus vaste ciel la course lente des nuages et de
retrouver, sur les perspectives de la terre nue, tout un jeu de lignes harmo-
loading ...