Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 5. Pér. 1.1920

Page: 367
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1920_1/0388
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
UN SCULPTEUR AMÉRICAIN DE DESCENDANCE FRANÇAISE

A ü Cx U S T E SAIN T - G A U D E N S

(1848-1907)1

Au cours de la longue histoire des
arts, il n’est pas rare de rencontrer un
homme dont la nationalité, en tant
qu’arliste, échappe à toute définition
précise. Cela est particulièrement vrai
si l’on considère l’art français du xixe
siècle. Le mérite sans égal des écoles
de Paris a attiré des élèves de tous les
points du globe, dont beaucoup y sont
demeurés, pour se franciser ou peu s’en
faut, tandis que beaucoup d’autres re-
venaient, à maintes reprises, deman-
der un nouveau stimulant à la source
qui avait abreuvé leur jeunesse. Un
grand nombre d’entre eux ne de-
vraient-ils pas, en stricte justice, être
classés parmi les artistes français ? —
Tel est le cas d’Auguste Sainl-Gaudens.
Rien qu’il fût Américain de fait et de cœur, l’origine de son génie, à y
bien regarder, semble être française, comme en fut toute la culture.

1. Sur A. Saint-Gaudcns, consulter: Souvenirs d'Auguste Saint-Gaudens, édités par son
(ils Homer Saint-Gaudens; New-York, 19f3 ; — A. Sainl-Gaudens, par Royal Cortissoz;
New-York, 1907; — Histoire de la Sculpture américaine, p. 279-809, par Lorado Taft;
igo3; — et les articles suivants: dans le Century Magazine, par R. W. Gilder(juin 1881),
par Kenyon Cox (novembre 1887), parM. G. van Rensselaer (novembre 1887), par VY. A.
Cofiîn (juin 1897), par H. Saint-Gaudens (mars 1908); dans le North American, par

Cliché de AVitt Ward.

PORTRAIT DE A. SAINT-GAUDENS

d’après UNE photographie
loading ...