Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 5. Pér. 1.1920

Page: 165
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1920_1/0180
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LE MÉDAILLON

DU CHANCELIER RENÉ DE RI RACLE

PAR GERMAIN PILON A LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE

Les collections du Cabinet des médailles viennent
de s’accroître d’un monument précieux qui mérite de
retenir 1 attention non moins pour son insigne rareté
et sa valeur d’art que pour les circonstances dans les-
quelles il est entré à la Bibliothèque Nationale.

Au cours de la guerre qui vient de s’achever, mou-
rait M. le chevalier Alphonse-Lambert-Eugène de
Sluers, chambellan, envoyé extraordinaire et ministre
plénipotentiaire de Sa Majesté la reine des Pays-Bas
près la République française. Les amateurs d’art, à
qui il faisait si galamment les honneurs des objets
précieux réunis en son appartement à Paris, ne liront
pas sans émotion le passage de son testament que je
transcris ici, témoignage réconfortant de 1 attrait exercé
par la France et Paris sur les plus cultivés de nos voisins, et de la recon-
naissance que ceux-ci savent leur garder:

« Voulant donner à la France un témoignage de ma profonde admiration
pour sa haute culture, ses grands artistes et écrivains, ses vaillants soldats,
et de plus une preuve de ma gratitude, non seulement pour 1 hospitalité
qu elle m a accordée durant près de quaranteannées, mais aussi pour 1 accueil
si bienveillant que l’Institut de France a bien voulu me faire, je lègue à
l Etat français, pour être placée au Cabinet des médailles (Bibliothèque
Nationale), ma grande médaille en bronze doré représentant le cardinal René
de Birague, chancelier de France, œuvre originale de Germain Pilon, avec

I. _ 5e PÉRIODE.

fer DE RELIURE
AUX ARMES
D U v CHANCELIER
RENÉ DE BIRAGUE
(Cabinet des médailles, Paris.)

22
loading ...