Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 5. Pér. 1.1920

Page: 295
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1920_1/0313
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
décor d’une amphore chalcidien'ne
(Musée d’Orléans.)

COURRIER DE L’ART ANTIQUE

MÉDÉE ET .1 A S O N
ENLEVANT LA TOISON d’oR
STUC DU SOUTERRAIN
DE LA PORTA MAGGIORE
A ROME

J’ai parlé, dans le précédent Courrier, des décou-
vertes faites par les archéologues italiens en Tripoli-
taine1. Ce n’était qu’un commencement. Depuis, elles
se sont multipliées à souhait ; c’est tout un musée de
sculptures antiques, copies gréco-romaines d’œuvres
illustres, qui est sorti du sol et dont le deuxième volume
du Noliziario, publié par le ministère des Colonies,
nous offre des images très bien venues. Mais, précisé-
ment à cause de l’extrême abondance de ces monu-
ments, je ne puis en aborder aujourd’hui l’étude: ce
serait m’inlerdire de parler d’autre chose, d’œuvres
d’art exhumées ou révélées plus anciennement et dont
il n’a pas encore été question ici. Commençons donc
par rendre justice, du moins en partie, à ce précieux
arriéré.

Découvertes et révélations, au cours de ces dernières
années, ont surtout contribué à accroître nos connaissances sur l’art grec archaïque et celui
des contemporains de Phidias. L’apport nouveau est si considérable qu’il a fait éclater, si
l’on peut dire, les cadres de toutes les histoires récentes de l’art grec. Car il ne suffit pas
de déterrer des antiques et d’en publier des photographies : c’est la partie la plus agréable et
aussi la plus facile de la lâche. 11 faut encore digérer cl assimiler ces nouveautés ; il faut
modifier en conséquence ou, en certains cas, préciser et élargir l’idée que nous nous faisons
de tel chapitre de l’histoire de Part. Ce travail de mise en œuvre et de mise au point n’a pas

i. V. Gazette des Beaux-Arts, igi4-i6, t. II, p. 273 et suiv. Un Eros d’après Lysippe a été publié
ici même par M. Mariani ( 1 g18, t. I, p. 3); un Alexandre colossal a été étudié par MUe Maviglia
dans la Revue archéologique, 1916, t. I, p. 169.
loading ...