Grandidier, Philippe André
Essais historiques et topographiques sur l'église cathédrale de Strasbourg — Paris, 1782 [Cicognara, 4023-1]

Page: 362
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/grandidier1782bd1/0382
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
362 Essais sur la Cathédrale

Wiirtzbourg, Curé de S. Laurent (e), Jean
Simler Chanoine des trois collégiales, de S.
Thomas, de S. Pierre-le-jeune & S. Pierre-
Je vieux,qui par fon teftamentde 1487 légua
tous fes livres à la bibliothèque de la Cathé-
drale (/) , & Pierre Schott, qui était en
1470 & 1488 Ammeiftre delà ville (g).

Cette bibliothèque fubfifta jufques vers la
fin du l'eizieme fiecle qu’elle fut diftraite avec
le tréfor de l’églife. Les Chanoines proteftans
la vendirent dans l’intervalle qui s’écoula
entre les années 1584 & 1597- Plufieurs de
ces livres formèrent en 1590, avec ceux
des Dominicains & des couvens fupprimés,
le premier fonds de la bibliothèque publique
du college du temple-neuf. Une autre partie
fut achetée par Jacques Rongars, qui était
alors à Strasbourg en qualité de réfident de
Henri IV, R.oi de France, auprès des Princes
d’Allemagne. Il mourut à Paris le -29 juillet
1612 & laiffa, par fon teftament, tous fes
livres & tous les manufcrits qu’il avait raffem-
blés à fon ami Renaud Graviffet, bourgeois
de Strasbourg. Celui-ci ne furvécut que deux
ans à Bongars. La bibliothèque, qu’il avait
formée, fut alors diftraite de nouveau. Jacques
Graviffet fon fils , qui s’était établi en Suiffe,
fit préfent au Magiftrat de Berne d’une partie

( e) Wimphelingius, pag 40.

Cf) Wencker , in colleclis arc hiv i, pag, 42$;
(g) Schad, psg, 79.
loading ...