Institut Français d'Archéologie Orientale <al-Qāhira> [Editor]; Mission Archéologique Française <al-Qāhira> [Editor]
Recueil de travaux relatifs à la philologie et à l'archéologie égyptiennes et assyriennes: pour servir de bullletin à la Mission Française du Caire — 30.1908

Page: 22
DOI issue: DOI article: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/rectrav1908/0033
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
22 UN ÉGYPTOLOGUE DU XVIP SIÈCLE : LE PÈRE KIRCIIER

1





o



fît!

3

d i

AAAA/V\ 1 <:-^>

Peut-être d'autres musées conservent-ils d'autres pièces du dossier de cette,
famille. Il serait, je crois, intéressant de les publier.

UN ÉGYPTOLOGUE DU XVIIe SIÈCLE : LE PÈRE KIRCIIER1

PAR

P. Marestaing

I

SA VIE ET SON CARACTÈRE

Nous ne le contestons pas : le XVIIe siècle a vu se lever pour sa gloire des esprits
supérieurs au P. Kircher. Toutefois, on nous concédera bien, après nos explications,
que, si le P. Kircher n'a pas joué dans le monde le rôle qu'il a cru et aurait pu y jouer,
il n'en reste pas moins un des cerveaux les plus curieux des temps modernes.

C'était, — et nous n'exagérons rien, — un homme extraordinaire au sens étymo-
logique du mot. Comme Huet, presque son contemporain, il aimait tout, avait des
dispositions pour tout, et semblait tout connaître. Sa science allait bien plus loin que
celle de ces géants de la Renaissance qui ont nom Scaliger, Juste Lipse, R. et
H. Estienne. Il avait exploré des régions que ces grands génies ne soupçonnaient même
pas. Sciences théoriques et appliquées, mathématiques, philosophie, droit, grec, latin,
syriaque, éthiopien, hébreu, copte, arabe, chinois, musique même, étaient de vieilles

1. Extrait d'une thèse eu préparation pour l'École des Hautes Etudes.
loading ...