Revue égyptologique — 1.1880

Page: 173
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egyptologique1880/0203
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Données géographiques et topographiques sue Thèbes.

178

de la Grammaire démotique, dont j'admirais depuis longtemps les ouvrages et qui, arrivé, le jour
même, de sa résidence de Graz (Autriche), vint me voir à mon hôtel aussitôt qu'il apprit ma
présence à Berlin. Bientôt l'intimité fut grande et je lui communiquai tous mes travaux en
cours de publication, c'est-à-dire les bonnes feuilles de ma Chrestomatkie démotique, dont des
circonstances indépendantes de ma volonté retardèrent longtemps l'apparition, et — au fur et
à mesure — les textes de Berlin qui composent ma nouvelle chrestomathie, le Règlement des
cJwachjtes qui va enfin paraître dans la Zeitschrift, etc. etc.

M. Brugsch fut d'une grande amabilité. Il combla mes publications d'éloges, (éloges
qu'il a bien voulu renouveler dans une multitude de lettres), et nous nous mîmes à travailler
ensemble comme de vieux amis. Nous conçûmes alors, entre autres projets 2, celui d'un plan
topographique de la ville de Thèbes, d'une part, d'après les documents démotiques recueillis
et traduits par moi, et, d'une autre part, d'après les données géographiques depuis longtemps
accumulées par M. Brugsch.

A Berlin même ce savant maître jeta sur le papier deux premières esquisses géogra-
phiques que je donnerai plus tard, à propos de Djème, et quand je fus revenu en France il
ne cessa.de m'écrire sur ce sujet, qui occupa également plusieurs de nos conversations pen-
dant son séjour postérieur auprès de moi à Paris.

Une idée surtout le préoccupait. Plusieurs de mes contrats font mention de maisons
situées près du temple de Mont-em- Uas, dans le canton nord de Thèbes, d'autres de maisons
situées près du temple de Chons-em-Uas-Nofre-liotep, dans le canton sud de Thèbes. Or, la
plupart des temples de Thèbes existant encore, comme ruines du moins, à quoi se rappor-
taient ces indications et comment se figurer, d'après les concordances qui seraient ainsi four-
nies, la division des cantons du nord et du sud de la vieille capitale?

Jusqu'au milieu de l'été de l'année dernière, cette question n'était pas entièrement vidée
pour M. Bkugsch, qui cependant connaît si à fond et si pratiquement la topographie de
Thèbes. Enfin le 17 août 1879 il m'écrivit : «Je n'ai pas oublié votre carte, vous l'aurez
» bientôt. Ce qui a retardé son exécution c'est la difficulté que j'ai eu à vaincre pour l'em-
» placement du temple de Mont em Uas au nord de Thèbes. Heureusement je l'ai déjà décou-
» vert avec le même nom que les textes démotiques en indiquent ; tout va donc à merveille
» et je suis à même de pouvoir reconstruire une grande partie de la grande Diospolis, la
» Api des monuments. » Ce ne fut (pie beaucoup plus tard que je reçus la carte que je
donne sous le n" 3 avec la lettre suivante : «Voici, mon très cher Eevillout, le plan général
» de cette partie de Thèbes où doit se placer la maison en question :i. Le canal existe encore
» de nos jours et s'éteint vers le sud. Le temple de Déméter est celui, je le pense, qui se
» trouve près de celui de Chonsu et que les textes désignent comme temple d'^lpe, déesse
» épônyrne de Thèbes et de la mère d'Osiris. Le temple de Mont n'est pas à méconnaître
» avec ses deux dromos, (dont les restes existent encore,) l'un conduisant au grand temple
» d'Anion de Thèbes (= A) l'autre (B) vers le fleuve, De cette manière il n'y a pas la

1 Dans mon travail intitulé : Tarieheutes et choachytes dont j'ai donné (pour la dernière partie) le bon
à tirer sur placards depuis plus de deux mois.

2 C'est alors que la publication de la Revue égyplologique fut décidée et M. Leroux voulut bientôt
aptes y prêter son concours.

;! Celle des Hennias.
loading ...