Revue égyptologique — 1.1880

Page: 190
DOI issue: DOI article: DOI article: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egyptologique1880/0220
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
190

Oppert, Note nécb.

— Krall, Correspondance.

La numismatique avait été le point de départ des études de M. de Saulcy; elle devait aussi être
le soin de ses derniers jours. Son ouvrage Sur les monnaies datées des Séleucides, fut le dernier qu'il con-
sacra à l'antiquité classique, pour laquelle il avait utilisé ses aptitudes militaires dans ses Campagnes de Jules
César dans les Gaules, ainsi que dans sa collaboration à la Carte des Gaules. Il s'était voué corps et âme à
la numismatique française, surtout celle de la troisième race, et il avait compulsé les archives pour éditer les
ordonnances royales, et pour écrire une histoire monétaire diplomatique du moyen-âge en France jusqu'à
la mort de François Ior. C'est dans ces immenses études que la mort l'a touché, pour ne pas dire frappé,
en plein labeur et en pleine vigueur. Lutteur intrépide, il a eu le rare bonheur de ne pas lutter contre
la mort. Sans s'apercevoir du cruel moment de la séparation, a cessé de battre le cœur dé ee travailleur

infatigable qui fut un homme de bien. T ^

J. Uppert.

CORRESPOND! NOE.

Mon cher maître

Je viens de faire une petite découverte. J'ai trouvé sur une des stèles de notre musée égyptien

t a

un grand prêtre de Ptah, qui s'appelait ^ Harmachis. Il y a au pied do la stèle une ligne en écri

ture démotique qui nous donne le nom ci-annexe :

Notre homme était un grand fonctionnaire : il était notamment <~^> <==^ ; et nous possédons heu-
reusement à l'Ambraser Sammlung trois ou quatre stèles qui se réfèrent à la même famille1. Une partie
en est encore inédite, l'autre est déjà publiée dans la Chrestomathie de M. Eeiniscii, (n° 18, 19).

11 se pourrait que le roi Harmachis, que vous avez découvert dans les contrats de Berlin, appartînt
à la même famille2, question pourtant que je ne puis pas encore résoudre3.

En tout cas, je crois que la chose est assez curieuse pour en faire un petit article que je voudrais
bien publier avec votre permission dans la Hernie égyptologiquei.

Recevez l'expression de mes sentiments sincères

Vienne, 2g novembre 1880. Jacques Krall.

NOTA.

Le bilingue, trouvé par M. le docteur Krall, prouve d'une façon définitive, que j'ai eu raison de
lire «Harmachis», le nom royal démotique lu d'abord Ilor hotep par moi, et Hor set par 31. Brugscii (Zeit-
schrift fur agypl. Sprache, 1878, p. 43 et suiv.) [E. R.]

REVUE BIBLIOGRAPHIQUE.

Parmi les ouvrages qui viennent de paraître et nous ont été envoyés nous signalerons surtout:
1° Un excellent travail de 31. Aubes (de Nîmes) Sur les mesures de capacité usitées en Egypte. 31. Aurés
a mis à profit les travaux des égyptologues, (notamment de MM. Ciiahas et Dûmichen), qu'il a ensuite
comparés avec les données fournies par les Grecs et recueillies dans les meilleurs ouvrages d'érudition sur
la matière. Enfin il a essayé de préciser par le calcul géométrique la forme exacte et la contenance de
chacune des mesures assimilées par lui. C'est là une œuvre laborieuse et soignée qui mérite tous les
éloges de ceux-là même qui n'admettraient pas les conclusions du savant auteur. Nous aurons à revenir
sur ce livre dans un des prochains numéros de la Bévue, à propos des prêts de blé et d'huile.

2° Un autre livre métrologique en deux volumes qui a pour auteur M. Bartolotti (de 3Iodène) et
est intitulé : De la primitive coudée égyptienne et de ses rapports géométriques avec les autres unités de mesure
et de poids égyptiennes et étrangères. Nous aurions quelques réserves à faire sur cet ouvrage, d'ailleurs remar-

Nofvc se&e/c

i

Anemhcr Q ^ Cjf Heranch

Teos Sw^, ^ Harmachis

2 Anemher était prêtre de Nectaneb, il vivait sous les règnes de Ptoléinée Soter, Philadclphc, Évergète et Philopator;
fils Teos est mort bien avant lui. (J. K.)

3 Voir mon article de la Revue archéologique, novembre 1877, p. 32G et suiv., ma Chrestomathie, dânotique, p. Cil et suiv.
article Le roi Harmachis dans la Zeitschrift de 31. Lepsius, 2° et 3U cahier 1870, p. 131. (E. 11.)

4 Cet article paraîtra dans un des prochains numéros. (E. R.)
loading ...