Institut Français d'Archéologie Orientale <al-Qāhira>   [Hrsg.]; Mission Archéologique Française <al-Qāhira>   [Hrsg.]
Recueil de travaux relatifs à la philologie et à l'archéologie égyptiennes et assyriennes: pour servir de bullletin à la Mission Française du Caire — 23.1901

Seite: 103
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/rectrav1901/0109
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
TEXTES DE I/ANCIEN TESTAMENT EN COPTE SAHIDIQUE

103

unerklârt gelassen hat. Neuerdings bat nun Piehl {Sphinx, IV, S. 108) die Richtigkeit

o avwna zu ersetzen

— gewiss mit Unrecht. Denn Leiden, V. 381, findet sich der in Frage stehende Titel
in der Verbindung îj \ ^XXs ( l~~Jç|)l zweimal. Daraus ergiebt sich abgesehen

, f 1 «si a. MAAM L /WWV\ i_ij

von der Lesung ibh auch, dass der Titel ein priesterliches Amt bezeichnet.

TEXTES DE L'ANCIEN TESTAMENT EN COPTE SAHIDIQUE

PAR

Pierre Lacau

Tobie, xii, 6. —Judith, iv, 8-13. — Isaïe, x, 6-21; xi, 5 — xvi, 10; xxvi, 2-10.

Jérémie, xvii, 19-25

Les fragments de manuscrits qui contiennent ces textes sont les suivants :

1° Un feuillet de Katameros, conservé à l'Institut français d'archéologie orientale
au Caire, non relié et coté provisoirement Ac. 1900 a.

2° Six feuillets d'un manuscrit d'Isaïe, également à l'Institut français au Caire, non
reliés et cotés Ac. 1900 b.

3° Un feuillet du même manuscrit d'Isaïe, à Paris, Bibliothèque Nationale,
Copte 1293, fol. 143.

Ces fragments proviennent du Deïr Aïnba Senoudah. Nous verrons en effet que
les deux volumes auxquels ils ont appartenu sont représentés à la Bibliothèque Nationale
par plusieurs autres feuillets dont l'origine est connue : ils font partie du lot considérable
de parchemins coptes trouvé par M. Maspero, en 1883, au célèbre couvent d'Akhmim2.

Les sept premiers feuillets ont été achetés au Caire en juillet 1900. Sans doute,
beaucoup de textes venant d'Akhmîm se trouvent encore en Egypte. On pourra les
sauver en y mettant le prix. Il y aurait grand intérêt à recueillir jusqu'aux moindres
débris. Ils compléteraient souvent, comme les fragments que je publie aujourd'hui,
quelques-uns des manuscrits actuellement dispersés dans les musées d'Europe. Mal-
heureusement il faudrait aussi pouvoir faire appel à tous les touristes entre les mains
desquels bon nombre de feuilles ont dû s'égarer peut-être pour toujours.

C'est en essayant de reconstituer chaque volume que nous arriverons à connaître
le contenu de cette riche bibliothèque copte et l'étendue des pertes qu'il nous faudra
combler. Il est clair, d'ailleurs, qu'un classement méthodique des manuscrits devra

1. Ein unverôffentlichter Text aus der ersten Hàlfte der Dyn. XVIII (Thutmosis I-III).

2. Maspeuo, Fragments de manuscrits coptes thébains, dans les Mémoires de la Mission du Caire, t. VI,
fasc. I, p. 1-296, Paris, 1892. Sur la trouvaille, voir p. 1.
loading ...