Institut Français d'Archéologie Orientale <al-Qāhira> [Editor]; Mission Archéologique Française <al-Qāhira> [Editor]
Recueil de travaux relatifs à la philologie et à l'archéologie égyptiennes et assyriennes: pour servir de bullletin à la Mission Française du Caire — 23.1901

Page: 196
DOI issue: DOI article: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/rectrav1901/0202
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
196

NOTES

Ligne 7. Longueur lm88. Lacune 0m40.

Ligne 8. Longueur lm85. Lacune 0m43.

NOTES

PAR

G. Maspero

1. Les progressions numériques ont joué un nombre considérable dans le déve-
loppement des idées religieuses de l'Egypte, au moins à partir d'une certaine époque,
mais il y a, jusqu'à présent, très peu cle documents qui nous révèlent la façon dont les
théologiens les traitaient. En voici un fort bon exemple, que je relève sur un des cer-
"cueils provenant cle la seconde trouvaille de Déir el-Baharî, celui du amma
I, prophète d'Amon de deuxième classe, Pétamôn, en vérité, juste de

1 h II 61 \Q] I I "9 /y1 Q fi |"""""] f^y / I

(J 1^1^^^_^(/www^7 , qui vivait à Thèbes sous la XXIIe dy-

c

voix,
nastie

2 c

Mil

/VWV\A AMAM

I <==% 6

/wwv\ V

AAAAM

Mil

O II

I I

H J) y U —D _y \ ! Ie reste de l'inscription ne présente plus aucun intérêt

pour la question qui nous préoccupe en ce moment.

C'est Pétamôn, lui-même, qui .nous dit : « Je suis un qui devient deux, je suis
» deux qui devient quatre, je suis quatre qui devient huit, je suis un après celui-là,
» je suis Khoprî dans Haît-berborou, je suis Osiris dans Khonît, je suis Hâpi engendré
» cle Phtah, je suis ce créateur Rà, père cle Shou! Donne-moi, donne-moi, Bélier
» sauteur, donne-moi que nul mal n'assaille le corps cle TOsiris. . . Pétamôn. » Certains
points sont douteux clans la traduction, ce qui se rapporte à daîni, où je vois la
forme C=^Vvp avec le \\, équivalent de et le \ °mi°, où l'on pourrait traduire :
« Je suis un en sa cle lui » qui est par lui-même cette force qui maintient la vie et la

1. l'original porte le taureau courant.

2. l'original porte le bélier courant.
loading ...