Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 5. Pér. 12.1925

Page: 333
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1925_2/0363
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
UNE TAPISSERIE BYZANTINE

e provenance inconnue, cette tapisserie qui fait
partie d’une collection américaine, mesure dans
son étal actuel soixante-cinq centimètres de lon-
gueur et cinquante centimètres de largeur. Lacé-
rée, mise en pièces, elle se compose de plusieurs
fragments maladroitement recousus. La partie la
plus intéressante, comprenant la tête du saint, son
nimbe, le haut de la poitrine, la main qid tient
la lance, forme une seule pièce. Un fragment com-

posé d’une bordure, avec feuilles stylisées, et d’un morceau de bras, gau-
chement ajusté à la main, n’est pas à sa vraie place. Il en est de même
d’un autre morceau, recousu dans l’angle supérieur, à droite. La partie
inférieure de la tapisserie forme une seule pièce, attachée par des fils à la
partie supérieure. Elle est ornée, en bas, d’une tige sinueuse portant des
rameaux, placés symétriquement dans les courbes. Plus haut une bordure,
de forme irrégulière, est décorée de carrés traversés par une diagonale, de
cercles et d’imitations de perles, disposées en séries ou par quatre. Ces
motifs rappellent les riches broderies qui ornaient les somptueux costumes
de la cour de Byzance. Dans ce fragment inférieur sont tissés les mots sui-
vants dont le début seul est conservé :

Le nom de saint Théodore devait se lire autrefois dans le sens horizontal
et non vertical. Ce morceau mutilé ne se trouve pas actuellement à sa vraie
place1. Dans son état primitif la tapisserie était beaucoup plus grande. Le 1

1. Toutes les parties de la tapisserie sont de la même fabrication. Seul un petit
fragment d'un autre tissu a été rapporté à droite dans le nimbe, qui mesure
vingt-cinq centimètres de diamètre.

XII. — 5e PÉRIODE.

OAPI [OCJ
<-)EOA fiol'OC]

42
loading ...